Plus de risques de mourir le jour de son anniversaire?

Rédaction en ligne Publié le - Mis à jour le

Société

C'est quand votre anniversaire ? Dans pas longtemps ? Alors tremblez ! The Independent révèle que nous sommes 14% de plus à mourir le jour de notre anniversaire. Crise cardiaque, cancer, chute, suicide, peu importe les raisons, mais nous "choisissons" plus souvent ce jour précis pour passer de vie à trépas selon une enquête réalisée auprès de 2 millions de personne par l'université de Zurich et relayée par Slate.fr.

Le professeur de psychologie de l’université de Hertfordshire Richard Wiseman fournit son explication dans le Telegraph: "Il y a deux camps –l’un suggère que les causes du décès seraient que vous mangez trop et que vous vous emballez un peu. L’autre est le camp de l’effet placebo. Vous sentez la mort approcher et vous tentez de tenir le coup jusqu’à votre anniversaire. Et le jour même vous pensez: 'Ca y’est, j’en ai assez, je m’en vais'."

Évidemment, le risque augmente en vieillissant. Le chiffre atteint 18% chez les hommes de plus de 60 ans. Chez ces messieurs, le taux de suicide le jour de leur naissance augmente même jusqu'à 34.9%. Une stat' que le docteur Halsey de l'université de Roehampton a analysé. "Les auteurs suggèrent que cette augmentation serait liée au fait que davantage d’alcool est bu aux anniversaires," déclare-t-il. "Mais peut-être que les hommes ont plus de probabilité d’exprimer leur tristesse quand personne ne les remarque. Ou peut-être que les femmes ressentent qu’il est injuste, par rapport aux autres qui sont en train de faire la fête avec elles, de leur faire gérer un suicide."

Gérer un suicide, en effet, c'est pas du gâteau.

Publicité clickBoxBanner