Pourquoi dit-on "passer sur le billard" ?

L.Li. Publié le - Mis à jour le

Société Il n'est pas rare d'entendre un proche ou une connaissance annoncer qu'il passera bientôt "sur le billard". Entendez par là "subir une opération chirurgicale". Une expression passée dans le langage commun. Mais d'où vient-elle ?

En réalité, les étymologistes ne sont pas tout à fait d'accord sur l'origine de l'expression. Tour d'horizon.

1ère explication : jusqu'au XIXème siècle, les patients ne se faisaient pas opérer à l'hôpital mais bien chez eux. Evidemment, la classe supérieure pouvait aisément s'offrir l'opération. Mais pour la réaliser dans les meilleures conditions, le chirurgien demandait à ce que le malade soit étendu sur une surface plane et dure, soit tout le contraire d'un confortable lit.

Dès lors, où s'allonger ? A cette époque, les riches avaient en général en leur possession une table de billard pour leur plaisir personnel. En somme, un lieu idéal pour réaliser l'opération...

L'un des exemples qui corroborerait cette hypothèse se trouve dans la littérature et plus précisément dans Madame Bovary de Gustave Flaubert écrit en 1857, où une opération du pied-bot se déroule dans la salle de billard.

2ème explication : d'autres pensent que l'expression serait née dans une arrière salle de billard d'un café transformé en hôpital provisoire lors de la bataille de Sedan en 1870.

3ème explication : selon le linguiste Gaston Esnault, lors de la Première Guerre mondiale, les soldats comparaient le no man's land à une table de billard de par son aspect régulier par opposition aux tranchées. Les soldats étaient parfois directement soignés à même le sol. Certains d'entre eux y mourraient, d'où l'expression "rester sur le billard".

4ème explication : une autre hypothèse serait que, toujours pendant la première guerre mondiale, on aurait réquisitionné les tables de billard pour opérer les soldats blessés.

5ème explication : enfin, "passer sur le billard" pourrait faire allusion au Dr Louis Alexandre Billard, médecin et dentiste qui aurait inventé des fauteuils dentaires baptisés "des fauteuils Billard", en référence à son nom de famille.

L.Li.

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

  1. 1
    Vidéo
    "Maintenant, vous allez vous excuser auprès de lui": L'extrait stupéfiant d'un policier accueillant une femme victime d'un viol

    "C Politique" diffusait les images d'un documentaire de Raymond Depardon.

  2. 2
    Abonnés Lorsqu'il ouvre une tombe, le fossoyeur a parfois de mauvaises surprises

    Pour la série "Dans le secret des lieux", LaLibre.be avait réalisé un reportage auprès du fossoyeur du cimetière de Perwez, Manu Biston. A l'occasion de la fête des morts de ce jeudi 2 novembre, nous vous proposons de vous replonger dans cette ...

  3. 3
    Abonnés L'ouverture d'un four crématoire offre parfois de surprenantes découvertes

    Les crémations des défunts sont entourées de légendes : les cendres ne seraient pas (uniquement) celles du proche, les cercueils seraient conservés,... Qu'en est-il ? Comment se déroule l'incinération ? Que se passe-t-il après l'exercice des flammes ? Pour la série "Dans le secret des lieux", LaLibre.be s'est rendue dans les coulisses d'un crématorium. Reportage d'ambiance et photos.

  4. 4
    Abonnés Cette sœur belge détient un savoir ancestral... qui risque de disparaître

    Un reportage de la série "Dans le secret des lieux". Mère Bénédicte est contrariée. L’une des sœurs de l’abbaye de Maredret, qu’elle dirige, est souffrante et c’est donc tout son emploi du temps qui est à nouveau chamboulé. "J’ai déjà dû ...

  5. 5
    Abonnés Chaperon, vertugadin, chausses… Ces vêtements (parfois oubliés) qui ont fait scandale dans l'histoire

    Outre sa fonction de protection face aux conditions climatiques, le vêtement sert également de parure et de reflet de la personnalité. Il n’est dès lors pas surprenant que les tenues des uns et des autres ne laissent pas indifférents, dérangent, ...

cover-ci

Cover-PM