Société

L'association WiFi4Life a équipé un premier SDF avec un routeur Wi-Fi mobile pour fournir de l'accès Internet aux habitants et aux touristes, dans les rues de la capitale tchèque, rapporte Numerama. En échange, le sans-abri reçoit de la nouriture, des boissons (non alcoolisées), un toit, des vêtements et un peu d'argent de poche.

"Nous avons pensé aux sans-abri parce qu'ils sont déjà dans la rue et, la plupart du temps, ils n'ont rien à faire. Nous voulons qu'ils puissent commencer à travailler, à s'intégrer. Fournir de l'accès Internet, c'est l'un des jobs qu'ils peuvent faire", explique Lubos Bolecek, le fondateur de WiFi4Life, à la chaîne russe RT.

Mais le projet pose tout de même question. Voulant s'attaquer de front au nombre élevé de sans-abri à Prague et au manque d'accessibilité Internet dans les rues, l'association WiFi4Life n'utilise-t-elle pas la misère des uns pour pourvoir aux besoins des autres?

"Cela peut être utile pour vous [de profiter de ces bornes Wi-Fi], mais cela permet aussi aux SDF de recommencer une vie normale, explique la vidéo de présentation du projet. En plus, nous les aidons, nous leur apprenons à utiliser l'Internet, comment créer une adresse mail, trouver un job... S'ils prouvent qu'ils arrivent à respecter des horaires, se lever, rester sobre, et travailler huit heures par jour, nous leur fournirons de bonnes recommandations auprès de potentiels employeurs."


À la fin de l'été, l'association WiFi4Life avait entrepris une campagne de levée de fonds sur IndieGoGo pour équiper six SDF de routeurs Wi-Fi. Mais cette campagne avait fait un flop (avec seulement 388 euros levés sur les 5 500 espérés). Le projet a donc démarré en octobre, sur fond propre, avec l'équipement d'un seul sans-abri. Kamil Krtil passe ainsi huit heures près d'une station de métro cinq jours par semaine - sauf le lundi et le mardi qui sont ses jours de congé.

Fortement intéressée par le projet, la ville de Prague pourrait octroyer une subvention à WiFi4Life pour équiper plus de SDF en 2016.