Société Tout est parti d'une expérience sociologique d'un journaliste italien. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que les résultats sont édifiants.
 
Samuel L. Jackson (acteur de renommée mondiale) et Magic Johnson (star retraitée du basket) ont fêté l'anniversaire de ce dernier en Italie. " Sam et moi, prenant du bon temps sur un banc hier à Forte dei Marmi, en Italie. Les fans ont commencé à faire la queue pour prendre des photos avec nous", peut-on lire sur Twitter. On peut y voir de nombreux fans prendre des photos des deux personnalités. Une image "anodine" qui a pourtant provoqué la méprise.


Luca Bottura, écrivain et journaliste italien, a détourné cette photo et l'a partagée sur Facebook : "L'argent de Bodrini à Forte dei Marmi leur sert à faire du shopping chez Prada avec nos 35 euros. Partagez cette photo si vous êtes choqués". Le texte fait allusion à la politique migratoire de la présidente de la Chambre des députés italienne, Laura Boldrini. Les 35 euros font référence, quant à eux, à l'allocation donnée par l'Etat italien aux migrants. Selon La Republicca, le journaliste déclare avoir voulu réaliser une expérience sociologique : se laisseront-ils avoir par ce mème ou reconnaîtront-ils les deux stars ?


Voici le résultat : le mème a été partagé des milliers de fois. Sur plus de 3.000 partages, 40% des personnes ont compris la provocation, 30% ont partagé car elles étaient indignées et ont été prises au jeu et 20% pensent que c'était un détournement raciste et qu'il n'avait pas reconnu les deux stars. 

Sur le poste de l'écrivain-journaliste, on peut en effet lire des commentaires tels que : "Nègres !", "Scandaleux !" ou "Renvoyons-les chez eux".

La mannequin Nina Moric avait également partagé le post sur Facebook : "Voir dans des localités touristiques comme Forte dei Marmi et Milan des immigrés qui campent sur nos bancs avec nos 35 euros est vraiment trop". La jeune femme s'est rétractée affirmant avoir été dans le même sens que Luca Bottura. Depuis lors, l'Italienne est accusée de toute part de racisme et a publié plusieurs posts explicatifs et d'excuses.