Sans l'odorat, la vie sexuelle des hommes est délicate

S.C Publié le - Mis à jour le

Société

L'anosmie, c'est la perte totale ou partielle du sens olfactif. Ce handicap n'est pas négligeable dans le quotidien des personnes qui en souffrent. Notre odorat nous avertit en effet des dangers liés à certains produits (ex: l'ammoniaque), au gaz qui s'échappe, aux oeufs périmés, etc. Difficile également de prendre plaisir aux joies de la table puisqu'on ne perçoit pas les arômes de la nourriture. Un véritable obstacle dans la vie sociale!

A côté de ces difficultés, l'anosmie se révèle être un véritable handicap dans la vie sexuelle. Non pas que les êtres humains ont besoin de se renifler pour s'apprécier, mais de manière plus subtile, l'odorat jouerait un rôle dans nos relations sociales. Une étude allemande, publiée dans la revue Biological Psychology et relevée par le Monde.fr, s'est justement penchée sur la question.

Trente-deux personnes souffrant d'anosmie congénitale totale ont ainsi répondu à deux questionnaires: l'un sur leur quotidien et l'autre sur les signes de dépression. Leurs réponses ont été comparées à celles d'un groupe témoin. Résultat: les hommes sans odorat ont connu cinq fois moins d'aventures que les autres.

Pour les chercheurs, les anosmiques se sentent mal à l'aise en société. Visiblement, ils s'inquiètent de leur odeur corporelle, ils mangent plutôt seuls, et ont des difficultés à évaluer les autres. Ceci expliquerait donc « un comportement sexuel moins tourné vers l'exploration ».

Chez les femmes, par contre, l'odorat ne semblerait pas jouer un rôle sur le nombre de conquêtes. Le constat est surprenant, sachant que l'odeur corporelle joue sur le choix de leur partenaire. Mais, dans leur vie de couple, les femmes atteintes d'anosmie se sentiraient moins en sécurité avec leur compagnon. Un gros souci, puisque ce sentiment est essentiel et recherché par ces dames.

Publicité clickBoxBanner