Société
Les photomatons sont nombreux à Berlin. Tout comme les femmes battues ? Une femme sur quatre est victime de violence domestique en Allemagne. 

Pour dénoncer cette violence, Hilfetelefon, une ligne d'assistance téléphonique allemande et Terre des Femmes se sont unis pour créer une nouvelle campagne contre cette forme de violence. 

Pour cela, les deux associations ont utilisé un photomaton ordinaire. Au lieu de recevoir quatre photographies en noir et blanc, les femmes ayant été prises en photo se retrouvent défigurées sur l'une d'entre elles. 

Le programme a été conçu pour identifier les visages féminins et ensuite, les photoshoper afin de simuler des blessures sur une des quatre photos. 

La fin de la vidéo précise également que la réalisation de cette campagne fût supervisée par une équipe de professionnels afin de s'assurer qu'aucune femme victime de violence domestique soit re-traumatisée par cette défiguration fictive.