Société Depuis quelques jours, une partie des Etats-Unis est paralysée par une tempête de vents glacials que les météorologues ont baptisée Stella.

Parmi les images impressionnantes qui démontrent la force de la tempête, celle d'un photographe a particulièrement fait parler d'elle.

John Kucko a photographié une maison prisonnière de la glace sur les rives du lac Ontario. La photo montre à quel point la maison est totalement recouverte d'une épaisse couche de glace, un phénomène dû au mélange des vents violents avec les températures qui frôlent les -15 degrés.


Pour les internautes, le photographe a utilisé un logiciel de retouche tel que Photoshop, ils ne croient pas que sa photo puisse être vraie.

En réalité, les internautes sont perturbés par le fait que sur la photo de la maison, on peut apercevoir celle d'à côté qui n'est pas recouverte de glace.


Pour expliquer cette différence aux plus sceptiques, le photographe a répondu sur Twitter "qu'aucun mur de soutien ne protégeait la maison de glace à la différence de sa voisine". Sans aucune protection face aux vagues du lac Ontario, la façade de la maison a tout simplement gelé. 

Il a également fallu qu'une chaîne de télé réalise un direct en vidéo depuis cette maison pour que les internautes finissent par croire en son existence.


Ce phénomène n'est pas rare dans cette partie des Etats-Unis mais de telles photos témoignent des vents glacials pouvant atteindre les 90km/h.

Selon les dernières estimations, la ville de New York pourrtait être recouverte par plus de 60 cm de neige dans les prochains jours.