Société

D'ici 2060, la moitié des ménages belges seront composés d'une seule personne, selon les chiffres du Bureau du Plan, rapportés mardi par Het Nieuwsblad et De Standaard. Le Soir angle sur le fait que la population belge avoisinera les 13 millions de personnes à cet horizon.

En 2016, un ménage sur trois était composé d'une personne seule. "L'augmentation est attribuable à deux groupes", selon Dimitri Mortelmans, sociologue à l'université d'Anvers (UAntwerpen). "Il y a un vieillissement de la population. Autant les célibataires que les veufs ou veuves souhaitent plus longtemps rester indépendants à la maison."

A côté de ce groupe, celui de la génération "Sex and the city": "ce sont des célibataires heureux qui aiment vivre dans des grandes villes bouillonnantes". Le Bureau du Plan évoque aussi un troisième groupe: celui des hommes célibataires entre 30 et 50 ans qui ont généralement un divorce derrière eux. "Ces résultats invitent à réfléchir", selon Philippe Donnay du Bureau du Plan. "Au niveau des politiques de mobilité et de logement, il faut tenir compte de ces prévisions."

Le Soir évoque une autre prévision du Bureau du Plan, l'augmentation moyenne de 40.000 habitants par an en Belgique, pour atteindre une population de 13 millions en 2060.