Société On sait que l’Escape Game, ce jeu d’évasion grandeur nature, a toujours autant de succès. Mais saviez-vous que désormais, vous pouvez vivre la même expérience, mais en réalité virtuelle ?

La réalité virtuelle ne cesse de nous étonner. Grâce à elle, on peut se former à la conduite d’un avion, simuler des actes chirurgicaux, visiter des lieux difficilement accessibles, comme des grottes, mais aussi tout simplement jouer à des jeux vidéos comme si on y était.

Les concepteurs d’Escape Hunt, le réseau de jeux d’évasion grandeur nature, ont décidé il y a peu de mêler leur expérience des "Escape Games" avec cette nouvelle technologie. Ainsi est né fin juin 2017 "Virtual Room", un jeu de réalité virtuelle collaboratif. Et nous l’avons testé pour vous…

Une mission somme toute modeste

Année 2217. L’heure est grave. L’équipe Alpha, chargée d’explorer le temps, a disparu. Une faille temporelle a été détectée dans le passé, risquant de faire disparaître la race humaine de la surface de la planète. Notre mission : constituer une équipe Oméga et, tout à fait modestement, sauver le monde dans le temps imparti.

Un équipement performant

Avant de remplir cette mission d’envergure, nous voilà debout, chacun dans une salle aux murs noirs de 9 m². Jusqu’ici, tout semble bien réel. Jusqu’au moment d’enfiler un casque immersif qui nous emmène illico presto dans un ailleurs virtuel. Vient ensuite l’équipement de manettes qui seront, le temps du jeu, l’extension de nos mains. Grâce à celles-ci, attraper, déplacer ou jeter des objets ne sera qu’un jeu d’enfants. Et dans certaines circonstances, nos mains se transformeront même en armes…

Première rencontre virtuelle

Guidés par la voix d’un assistant personnel intelligent, nous nous rencontrons pour la première fois virtuellement, dans une "salle d’attente". Nous voilà désormais transformés en personnages. Et ensemble, nous allons sauver le monde. Le projet est excitant et nous ne cessons d’observer ce qui nous entoure, d’essayer de toucher, etc. A chaque étape du jeu, la voix nous énonce des énigmes à résoudre en un temps défini. Après, place à la discussion pour évoluer dans le jeu. A la manière de l’Escape Game, c’est à ce moment-là qu’il faut veiller à écouter chaque participant pour se nourrir des réflexions de chacun.

Un voyage dans le temps

Préhistoire, Egypte ancienne, Moyen Âge, conquête de l’espace, etc. L’expérience ne cesse de nous surprendre via des décors absolument magiques. L’immersion est totale et presque réaliste. Pour maintenir la surprise, nous n’en dirons pas plus quant aux énigmes à résoudre.

Les "plus" et les "moins"

Loin d’être attirés par la réalité virtuelle et les jeux vidéos, nous avons été bluffés par cette expérience hors-du-commun. Le vrai "plus" est l’aspect collaboratif du jeu. Finis les jeux d’arcade en solitaire. Place à la mise en commun d’idées pour évoluer ensemble vers la résolution.

Autre point positif : la durée du jeu qui varie entre 30 et 45 minutes. Parfait pour avoir le temps de s’immerger dans ces mondes parallèles. On en sort presque déçus que la partie soit finie.

Les pros des jeux vidéos seront quant à eux peut-être un peu déçus du niveau du jeu. En effet, sauver le monde ne semble pas vraiment insurmontable dans l’univers de la "Virtual Room". Mais Benoît, le concepteur du lieu, justifie : "ce premier scénario invite le public à appréhender la réalité virtuelle, le matériel, etc. Dès décembre, un nouveau scénario, un peu plus compliqué, verra le jour".

En sortie de famille, en activité de "team building" ou pour un enterrement de vie de garçon, toutes les raisons sont bonnes pour tester ce voyage virtuel et temporel. De 12 à 70 ans, ce jeu est accessible à tous. Et l’expérience s’avère véritablement unique.

Virtual Room, 16 rue de l’Escalier à 1000 Bruxelles. 25 € en heures creuses, 30 € en heures pleines. Infos : www.brussels.virtual-room.com