Week-End Golf & Grands Crus : une première !

Claire Huysegoms Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Société

Intriguée par la formule, il n’a pas fallu me forcer trop longtemps pour rejoindre les privilégiés de cette première édition du “Week-End Golf & Grands Crus” qui s’est déroulée le 8 et 9 septembre. Durant ces deux jours enchanteurs, je me suis laissée guidée près de Bordeaux, tout comme 140 autres convives. Au programme : un trou de golf et une découverte œnologique par château. Le tout entrecoupé d’une soirée de gala au réputé Château d’Yquem appartenant désormais au groupe LVMH Moët Hennessy – Louis Vuitton, leader mondial du luxe.

Un polo, un short et l’envie d’être surprise

Voilà tout mon bagage à mon arrivée au premier château La Tour Blanche. J’y apprends que la brillante idée de créer cet événement unique en son genre a germé au sein d’une association de golfeurs. Les Châteaux ont apprécié l’initiative et accepté avec grand plaisir d’ouvrir les portes de leur domaine. Des parcours éphémères de golf ont été installés dans les 9 châteaux participants à l’événement. Mais revenons au golf, ce sport créé par des bergers. Golfiquement parlant, la barre est placée haut pour cette première étape. C’est sur le toit du Château que la balle atterrit ! Fous rire général de l’équipe des cinq golfeurs dont je fais partie. Le week-end s’annonce divertissant !

A la recherche de la pourriture noble

Toute la complexité de fabriquer un vin d’excellence m’apparaît maintenant comme un vrai art relevant presque de l’orfèvrerie. A chaque arrêt, nous écoutons et goûtons le savoir-faire des professionnels du vin. Les vendangeurs, par exemple, sont formés et très surveillés. Ce sont eux qui repèrent la pourriture noble, le Botrytis cinerea (cendré), sur les grappes de raisins. Ils sélectionnent alors à la main ces grains à l’aspect peu engageants : desséchés, fripés, couverts d’un duvet grisâtre peu appétissant. Ils doivent ensuite couper la grappe et plonger leur nez afin de sentir si l’odeur caractéristique de confit est enfin là. On dit qu’on reconnait souvent les vignerons à leur bout du nez violacé à force de plonger les narines dans les grappes bien mûres. En cas d’odeur de vinaigre, la grappe sera jetée sur le sol. Un seul grain peut gâcher la récolte. Les vendanges peuvent s’étaler sur plusieurs jours. Un pied de vigne donnera un seul verre de ce précieux nectar contre une bouteille pour un autre vin.

Redouté par beaucoup, le champignon, est considéré dans la région comme un avantage unique. La chaleur dégagée par les pierres alliée à la brume se logeant dans les vallées le matin offrent un terrain propice au Botrytis. C’est lui qui donne au Sauternes ses arômes sans pareil.

La palette aromatique de ces Grands Crus est généreuse. Au fil des dégustations rythmées par nos swings, notre équipe de golfeurs ne s’est pas lassée de la finesse de ces vins blancs, de leurs jolies notes confites et de leur fraîcheur. Preuve de la qualité irréprochable de ces Grands Crus dont les secrets sont transmis de générations en générations. Appréciés souvent avec les desserts ou le foie gras, ces vins sont également délicieux avec des mets salés, particulièrement les plats asiatiques.

J’ai goûté un magret de canard grillé fourré de mangue fraîche au deuxième Château avec un “Lions de Suduiraut“. En bouche : un Maeltrom inoubliable à travers des arômes de confit de fruits. L’abricot, bien sûr, comme pour tous les Sauternes, mais pas seulement. Pêche, prune, vanille, tout explose, l’émotion est là ! Une parfaite alliance d’équilibre et d’élégance.

Chargées d’histoire, les visites des châteaux nous enchantent et inspirent nos futurs mouvements sur les greens audacieux. Par dessus un lac, au beau milieu des vignes, sous un pont ou encore entre les statues sous le regard légèrement inquiet de la Châtelaine : ce parcours de golf insolite m’a conquise !

L’organisation fut irréprochable, le plaisir et le bonheur furent les maîtres mots de ce week-end aux mille swings et saveurs. Longue vie aux Week-Ends Golf & Grands Crus !

Publicité clickBoxBanner