La Libre Network présente les enjeux des entreprises qui façonnent l’économie de demain.

Devenir membre

A&M, la blanchisserie industrielle qui voit loin

A&M - Content Partner Publié le - Mis à jour le

Entreprises

A&M est la blanchisserie belge qui traite la plus importante quantité de linge hôtelier, 160 tonnes par semaine. Elle approvisionne 400 hôtels et restaurants.

Quand, dans les années cinquante, Hubert Broers reprend un lavoir à Visé, il était sans doute loin de s’imaginer que soixante-cinq ans plus tard, son petit-fils Marc emploierait plus de 70 personnes pour traiter près de 160 tonnes de linge par semaine !

A l’époque d’Hubert, le grand-père, la clientèle était uniquement constituée de particuliers. Quand Joseph, le fils d'Hubert, reprend la blanchisserie en 1970, celle-ci commence à s’étendre vers les services aux entreprises et le développement du nettoyage à sec. L’activité s'implante en 1976 dans le parc industriel de Visé et se tourne vers l’entretien des vêtements de travail.

Dans les années 90, voyant le secteur de l'hôtellerie prendre de l’ampleur, l’entreprise abandonne l'entretien des vêtements professionnels pour développer la location de linge pour l'Horeca. Marc, le petit-fils, crée une entité séparée pour s'occuper du transport et de la distribution du linge. A&M devient l’appellation commerciale des deux activités : la logistique (Ardennes & Meuse) et la blanchisserie (Blanchisserie Basse Meuse).

En 2009, la famille Broers investit dans un nouveau bâtiment à Vottem, dans les Hauts-Sarts. L’équipement est à la pointe de la technologie, ce qui permet la création de 10 nouveaux emplois. La croissance se poursuit avec un important programme d’investissement de 6 millions d’euros d’ici 2020. Objectif : faire passer la capacité de traitement de 160 à 200 tonnes par semaine.

Des investissements pour 6 millions d’euros

Les investissements portent notamment sur l’agrandissement des ateliers, qui passeront de 4 200 à 5 000 m².

La volonté de Marc Broers est aussi de toujours disposer d’un parc machine ultra-performant. Au programme : mise à jour des contrôles informatiques des installations, remplacement d’une ligne de production, renouvellement de 2 plieuses éponge, remplacement d’un des 4 tunnels de lavage (plus grande capacité), remplacement de 4 séchoirs industriels et installation de 2 supplémentaires.

En outre, la blanchisserie vient de reconduire ses certifications ISO 14001 et ISO 9001 nouvelle version 2015 ; elle est la première entreprise wallonne à disposer de ces deux certifications nouvelle version. Cerise sur le gâteau, elle a obtenu le renouvellement de son permis d’exploitation de Classe 1 pour les 20 prochaines années, ce qui lui permet de pouvoir atteindre les 200 tonnes de linge traitées par semaine.

« Avec ces investissements, nous pourrons répondre aux demandes sans cesse croissantes de l’hôtellerie, augmenter progressivement notre volume de production et l’emploi, toujours dans un esprit de développement durable », épingle Marc Broers.

La mode des deux oreillers : une bonne nouvelle !

A&M approvisionne 400 clients en linge de location : hôtels de toutes catégories et restaurants. Particularité : A&M est propriétaire de tout le linge qu’elle entretient.

L’avez-vous remarqué ? La tendance actuelle, dans les hôtels, est à l’augmentation du nombre d’oreillers : deux contre un auparavant. « En outre, les lits d’hôtel ne cessent de s’agrandir, d’où des draps de lits et des housses de couette de plus en plus grandes », ajoute Marc Broers. Multiplié par le nombre de chambres et le nombre d’hôtels desservis par A&M, cette tendance représente un afflux important de linge à entretenir. Une bonne nouvelle pour Marc Broers, qui a toutefois dû adapter ses équipements en conséquence via l’acquisition successive de deux nouvelles lignes de repassage, en 2016 et 2017 (coût : un million d’euros).

Sur le plan géographique, la blanchisserie A&M s’adresse à l’hôtellerie et l’horeca dans un rayon de 250 kilomètres, soit partout en Wallonie, mais aussi à Bruxelles, dans le Limbourg, à Leuven et dans le nord de la France.

Début septembre 2017, A&M a inauguré une nouvelle plateforme logistique à Péruwelz : le linge y est acheminé par deux semi-remorques réparties en 7 navettes par semaine. Deux chauffeurs locaux ont été engagés : au volant de camions de dernière génération, ils sillonnent les régions de la Louvière et Mons ainsi que le nord de la France - Lille et Valenciennes en particulier - pour livrer les clients en continu.

Grandir oui, mais durablement !

A&M a bien grandi depuis son installation dans un bâtiment industriel en 2009 : +76% de linge entretenu, +67% de chiffre d’affaires, +47% de personnel… mais en réussissant le tour de force de diminuer ses consommations d’eau et d’énergie.

Un exemple : là où il fallait 25 litres d’eau pour traiter un kilo de linge en 1990, il n’en faut plus aujourd’hui que 3,5 litres ! Et par l’individualisation du chauffage de chaque machine, d’importantes économies d’énergie sont assurées. Là où la consommation de gaz était de 2,4 KWh par kilo de linge traité en 1990, A&M est arrivé à 0,7 KWh. Une diminution de 70% en 25 ans.

Tous ces éléments combinés font de la blanchisserie A&M une entreprise garante d’un développement durable. Marc Broers, CEO. « Cela demande une vigilance de tous les jours. Pour rester l’unité de traitement de linge hôtelier la plus importante de Belgique, nous continuons à investir ».


www.a-mlocation.be

A&M - Content Partner

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM