La Libre Network présente les enjeux des entreprises qui façonnent l’économie de demain.

Devenir membre

Deroanne, quand la fourniture de bureau devient une aventure humaine

DEROANNE - Content Partner Publié le - Mis à jour le

Entreprises

Patrick Deroanne décide de créer sa propre société en 1989. Son entreprise occupe à présent 80 personnes dans le domaine du bureau : fournitures, mobilier et parachèvement.

Comment devient-on une entreprise qui compte dans un secteur aussi concurrentiel que la fourniture de bureau ? Poser la question à Patrick Deroanne, c’est découvrir l’esprit d’entreprendre à l’état pur. « Je voulais créer mon propre emploi et, dans mes rêves les plus fous, me faire accompagner par une ou deux personnes dans cette aventure. J’ai démarré à partir de rien, depuis la buanderie de mes parents, en livrant seul du papier et des fournitures de bureau dans la région liégeoise ».

Une déclaration de naissance qui « rapporte » !

En allant déclarer la naissance de sa fille ainée en 1992, le jeune entrepreneur profite de sa présence à la maison communale pour se renseigner auprès d’un fonctionnaire au sujet des marchés de fournitures : un marché public pour le papier se clôturait justement une heure plus tard. « J’ai donc remis mon prix et… j’ai eu le marché de palettes de papier pour toutes des écoles de la Ville de Liège ! », se souvient Patrick Deroanne.

Ce gros marché l’oblige à passer à la vitesse supérieure : déménagement, achat de la première camionnette et engagement du premier collaborateur. Outre les fournitures de bureau, Patrick Deroanne lance un département de mobilier.

Une étape supplémentaire est franchie en 1999 avec l'achat d'un terrain et la construction d’un nouveau siège à Grâce-Hollogne. A ce moment, la société compte 17 collaborateurs et travaille principalement sur le grand Liège. L’objectif est de continuer à grandir, notamment en visant les ventes en ligne (premier site web en 2004) et en augmentant la zone de chalandise, avec la création de différentes antennes en Belgique : Bruxelles en 2002, Namur en 2005 et Hasselt en 2010.

Recensé à trois reprises dans les Gazelles Trends-Tendances (sociétés à forte croissance), Deroanne continue à investir : création de 12 quais logistiques et réalisation d’un show-room mobilier de 1000 m² en 2014. Ce show-room devenait un outil indispensable pour accompagner la professionnalisation de l’équipe : architecte d’intérieur, ergonome, peintres, menuisiers, plafonneurs, carreleurs, gestionnaire de projets, etc.

Première société à capitaux belge en fourniture de bureau, Deroanne aurait pu s’arrêter là. C’est sans compter avec la rage d’entreprendre de Patrick Deroanne, toujours prompt à mobiliser les énergies pour faire grandir sa société.

De vendeur à fabricant

En mars 2017, il fédère autour de lui trois autres entrepreneurs pour reprendre la société TDS (Tôleries de Sclessin), déclarée en faillite quelques mois plus tôt. Cette faillite avait fait l’effet d’une douche froide quand elle fut prononcée en 2015. Il faut dire que TDS jouissait d’une très grande renommée : les armoires, les bureaux, les caissons et les différents accessoires TDS avaient, en près de septante ans, acquis une très grande notoriété. Dans ses plus beaux jours, en 2004, TDS employait 170 personnes et exportait 15% de son chiffre d’affaires…. « Quand j’ai appris cette faillite, quelque chose a résonné en moi », se rappelle Patrick Deroanne.

Motivé par l’idée de conserver à Liège et en Belgique une activité économique dans ce secteur, Patrick Deroanne a fédéré autour du projet de reprise d’autres entrepreneurs. La « bande des quatre » comprend, outre Patrick Deroanne pour un quart du capital, Alain Vandegar et Benoit Boonen, anciens ingénieurs de TDS pour un autre quart, Sylvain Rizzo (Balteau) idem, ainsi que Meusinvest pour compléter l’actionnariat.

Cette reprise génère sur Liège une quinzaine d’emplois répartis autour de deux piliers : côté production, les lignes ont repris du service en mai 2017 avec une équipe de 7 personnes, côté commercial, les équipes « habituelles » de Deroanne ont été renforcées de 7 personnes supplémentaires : délégués commerciaux, architectes d’intérieur, marketeurs et monteurs.

L’aventure humaine comme source de motivation

Et maintenant ? Un gros challenge attend les équipes Deroanne, qui doivent confirmer leur nouvelle position, celle d’intégrateur. Un intégrateur fournit tous les articles de papeterie de bureau, mais également le mobilier de bureau, et gère tout l’aménagement des espaces de bureau tel les sols, les plafonds, les cloisons, les peintures, la menuiserie.

« Nous avons choisi de verticaliser un maximum nos actions en maitrisant le service et la production : nous nous différencions ainsi de nos concurrents en proposant ce service complet, sans sous-traitance », résume l’entrepreneur.

Réfléchissant actuellement à la reprise d’une menuiserie pour continuer dans cette voie, Patrick Deroanne avance aussi sur le front de la transition numérique – passage au scanner pour la préparation des colis ainsi qu’à la digitalisation pour la livraison – tout en préparant l’obtention de la certification ISO 14001. Côté business, ses équipes viennent de conclure un contrat de fourniture avec EVS Broadcast, et continuent l’installation sur 3 ans de tous les plateaux de bureau Safran (Techspace Aero).

« Ce qui me motive ? L’aventure humaine démarrée il y a presque 30 ans, au départ pour créer mon emploi, puis après 3 ans engager mon premier collaborateur. Aujourd’hui, nous occupons 80 salariés et ce que me guide, c’est le rêve d’en occuper beaucoup plus demain ».


www.deroanne.be

DEROANNE - Content Partner

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM