La Libre Network présente les enjeux des entreprises qui façonnent l’économie de demain.

Devenir membre

Ecco Nova : le crowdfunding pour servir la transition énergétique

ECCO NOVA - Content Partner Publié le - Mis à jour le

Entreprises

Marre que votre argent dorme à la banque ? Investissez dans l’énergie durable sous forme de prêts. C’est possible via Ecco Nova, une plateforme qui a déjà mené avec succès 5 campagnes.

56 minutes pour lever cent mille euros : voilà ce qui est arrivé à Ecco Nova le 1er juillet 2017. Ce résultat n’est pas dû au hasard. En créant leur plateforme de crowdfunding dédiée aux énergies durables en 2016, on peut dire que Quentin Sizaire et Pierre-Yves Pirlot ont vu juste.

Leur concept ? Miser sur l’engouement du grand public pour les formules de financement participatif. Dans leur cas, la formule est une variante utilisant le prêt : le crowdlending. Via leur plateforme, toute personne a la possibilité de prêter de l’argent à un taux et pour une durée prédéfinis à des porteurs de projets qui s’engagent à les rembourser. Les taux vont de 4 à 8% pour des durées de prêts s’étalant entre 2 et 10 ans. Ce ne sont pas des dons mais des investissements. A l’heure où mettre son argent sur un compte épargne ne rapporte pratiquement plus rien, la proposition, visiblement, suscite l’intérêt du grand public !

Autre particularité d’Ecco Nova : sa spécialisation dans une niche, la transition énergétique. Quentin Sizaire et Pierre-Yves Pirlot s’intéressent à des projets tels que les parcs éoliens, les centrales photovoltaïques, la cogénération etc.

Depuis les débuts au printemps 2016, cinq campagnes de récoltes de fond ont ainsi été menées avec succès, pour un total de 800 000 euros mis à disposition sous forme de prêts. Les deux entrepreneurs envisagent de lever un million d’euros sur 2017.

Ces différentes campagnes ont permis, jusqu’à présent, de participer au financement d’une installation de production de chaleur et d’électricité à base de biomasse à Crisnée, près de Liège, d’un champ de 4 000 panneaux photovoltaïques dans la région d’Arlon, d’une installation de cogénération à Walhorn et de trois éoliennes à Assesse.

Des techniciens dans le monde de la finance

Malgré leur statut de nouvel arrivant dans le secteur, les deux entrepreneurs sont vite parvenus à convaincre le monde de la finance. « Dès février 2017, nous étions la troisième plateforme belge à disposer de l’agrément provisoire comme plateforme de financement alternative octroyé par la FSMA, l’autorité des services et marchés financiers. Le provisoire s’est mué en définitif au mois d’août 2017. La FSMA a ainsi validé notre honorabilité professionnelle, notre expertise et l’adéquation de notre organisation », indique Quentin Sizaire.

Ingénieurs civils de formation, les deux fondateurs d’Ecco Nova travaillent depuis plusieurs années dans le domaine de l’énergie. « Nous avons dès lors pu développer notre propre méthode d’analyse de risque technico-financier applicables à l’ensemble des projets de transition énergétique. C’est un véritable plus dans notre métier », ajoute Quentin Sizaire.

Pour l’heure, Ecco Nova déploie une nouvelle version de son site, avec notamment l’intégration d’un compte utilisateur, de nouveaux outils de financement, ainsi qu’un quizz à l’attention des candidats investisseurs visant à mieux accompagner ceux-ci dans l’analyse du risque de leurs investissements. Histoire de s’appuyer davantage sur la puissance d’internet et de coller encore mieux au respect de la législation en matière de levée de fonds.

La qualité et la transparence de l’information sont en effet de gros enjeux pour les plateformes qui récoltent de l’argent auprès du grand public.

Complémentaire aux banques

Un autre gros challenge est de trouver des projets, notamment LED et photovoltaïques, portés par des PME et par l’industrie. « Aujourd’hui, avec moins de soutiens financiers des pouvoirs publics, certaines filières de production d’énergie voient leur développement et leur financement ralentir », constate Pierre-Yves Pirlot.

Une partie de la problématique provient du fait que les projets dans le renouvelable ne sont plus suffisamment rentables pour intégrer un tiers investisseur destiné à financer le projet. Simultanément, depuis la crise financière, les banques sont plus exigeantes quant à la part de fond propre dont le porteur de projet doit disposer pour financer le projet. Enfin, de nombreux projets, éoliens notamment, peinent à aboutir par manque d’acceptation des riverains.

« Par conséquent, les porteurs de projet ont besoin d’un partenaire pour créer un pont avec le monde bancaire et rassembler les personnes concernées de près ou de loin par ces projets. C’est comme cela que nous avons imaginé Ecco Nova, un outil de financement citoyen, moderne, simple et rapide pour lever des fonds ».

Ce pont se matérialise par deux aspects : d’une part, l’expertise technique d’Ecco Nova qui permet d’aider le porteur de projet et les banques à mieux appréhender le risque technique ; d’autre part, un financement participatif pour compléter les fonds propres du porteur de projet et obtenir de meilleures conditions bancaires.

Ainsi, en misant sur l’essor de l'économie collaborative, Ecco Nova apporte une solution technico-financière s’appuyant sur une véritable expertise et sur la puissance d’internet pour faciliter la transition énergétique ainsi que le développement durable grâce au financement participatif.


www.ecconova.com

ECCO NOVA - Content Partner

Facebook

Ailleurs sur le web

Les + consultés de la semaine

cover-ci

Cover-PM