Brabant

NEUF ÉQUIPES DE 8 PERSONNES se sont alignées pour la première édition des 4heures de cuistax, organisées par le centre d'accueil pour demandeurs d'asile de Rixensart, samedi, à proximité du centre de la rue Plagniau. Et si personne n'était déguisé et aucun cuistax «tuné», les participants étaient néanmoins au rendez-vous. Autant parmi les résidents que parmi les extérieurs. Des équipes mixtes, réunissant enfants et adultes mélangeant résidents du centre Fedasil et habitants du quartier se sont formées. «Les gens du quartier ont apprécié l'initiative», confirme Renaldo Cocco, organisateur du centre Fedasil.

«Nous sommes 8 dans l'équipe, 7 garçons et une fille, d'ailleurs nous sommes dans les premiers, car nous comptons déjà 4 tours», affirme Julien, 15 ans, qui fait équipe avec Mehmet sur le cuistax n°5. «C'est une chouette initiative et on s'amuse bien», confirme ce dernier.

Petit incident, la course a dû être arrêtée, suite à la chute d'une des participantes. Elle s'en tire avec une commotion cérébrale. «Après cette chute, nous avons décidé de déplacer le départ du circuit, après la descente», mentionne M. Cocco. Et certains participants de demander que ce soit plutôt la montée qui soit supprimée du circuit.

© La Libre Belgique 2006