Brabant Les trains ne passent plus. Des ouvriers et techniciens s’activeront durant neuf jours. "Ce chantier nécessite effectivement une coupure totale du trafic ferroviaire, raconte Frédéric Sacré, porte-parole d’Infrabel, lors d’une visite de ce chantier, hier.