Brabant Une bagarre avait éclaté à la sortie d’un restaurant. L’accusé niait les faits reprochés.

Le 10 août 2015, la police de Wavre a été appelée pour une bagarre qui se déroulait dans le centre-ville, à la sortie d’un restaurant. A l’arrivée des agents, un homme avec la mâchoire fracturée a été emmené à l’hôpital pour recevoir des soins, tandis qu’un ami de ce blessé et plusieurs témoins ont pu être entendus tout de suite.

L’ami en question a expliqué que c’était un certain Eric qui avait agressé son copain. Les deux protagonistes ont déjà eu une altercation sérieuse dans le passé, et ces nouveaux faits de violence prolongent leur différend. Un témoin a également désigné cet homme prénommé Eric, un ancien Wavrien maintenant domicilié dans une commune bruxelloise où il est ouvrier communal.

Une peine de douze mois de prison

Se retrouvant sur le banc des prévenus du tribunal correctionnel, le quadragénaire a nié en bloc alors que le ministère public, lui, réclamait une peine d’un an de prison avec sursis. "Je ne sais pas pourquoi ils racontent que c’est moi : je n’étais pas là, et ça fait d’ailleurs un bout de temps que je ne suis pas venu à Wavre, a-t-il affirmé. Je ne suis pas d’accord : si je suis condamné, je perds mon boulot !"

Le tribunal, dans le jugement qu’il vient de rendre, prend acte des dénégations du prévenu à l’audience. Mais il constate que rien ne prouve ces déclarations, et que celles-ci ne sont pas très crédibles…

La justice en déduit qu’Eric ne fait preuve d’aucune remise en question. Sa situation est toutefois prise en compte et une peine de travail lui est accordée. Le prévenu devra prester 120 heures au profit de la collectivité. Et s’il ne le fait pas, c’est une peine de douze mois de prison qui sera appliquée. Une amende de 600 euros a également été infligée.