Brabant Plusieurs commerçants ont été arnaqués par une cliente d’une quarantaine d’années.

Les autorités du Brabant wallon mettent en garde les commerçants de la province contre une technique de vol particulièrement bien montée et qui a déjà fait des dégâts du côté de Villers-la-Ville et Rixensart, notamment.

Il y a quelques jours, plusieurs commerces villersois ont en effet été ciblés par une voleuse particulièrement habile : après un tour de passe-passe, une cliente d’une boulangerie, âgée d’une quarantaine d’années, est parvenue à récupérer près de 100 euros en bernant l’étudiante présente derrière la caisse.

Après avoir commandé un produit d’une faible valeur, elle a présenté un billet de 50 euros, avant de fouiller dans son porte-monnaie tandis que la caissière cherchait la monnaie à rendre. Sauf que pendant ce temps, la cliente faisait diversion en discutant avec la caissière pour se faire remettre, à deux reprises, l’argent en retour sans s’être acquittée de son billet de 50 euros…

Un fait du même genre s’est produit au magasin Di de Genval. Et là aussi la voleuse est une dame âgée d’une quarantaine d’années. "La technique est très simple", prévient la gérante du Di de Genval, sur les réseaux sociaux. "Cette personne entre dans le magasin, fait un achat de faible valeur. Au moment de payer, elle tend à la vendeuse un gros billet, qu’elle ne donne pas et qu’elle laisse dans sa main gauche ou elle tient son portefeuille en vous disant qu’elle a la monnaie."

La quadragénaire dit ensuite au caissier qu’il peut déjà pointer le montant sur la caisse pour préparer la monnaie. "Pendant que vous êtes occupé, elle glisse alors son billet dans son portefeuille et continue à déposer le reste manquant de la monnaie sur le comptoir. Pendant tout ce temps elle vous parle de choses et d’autres et vous tend la main droite après avoir déposé la monnaie pour reprendre les billets."

Un stratagème visiblement bien ficelé puisque la dame paraissait très sereine. "Elle a pris son temps, engagé la conversation pour instaurer un climat de confiance", confie ainsi la gérante du Di de Genval qui a mis en ligne la vidéo du vol pour alerter les autres commerçants et peut-être identifier la voleuse.