Brabant

La Province du Brabant wallon a instauré une prime au vélo électrique à l’été 2013. L’heure est au bilan et celui-ci est très positif. 1 065 bénéficiaires pour 205 699,32 euros de prime en 2014 et la tendance 2015 va dans le même sens. "Cela représente un chiffre d’affaires de 1 956 564,75 euros (1 837,15 euros/vélo)", indique le Député provincial Marc Bastin.

La palme revient aux habitants d’Ottignies-LLN avec 101 demandes alors qu’à Hélécine, seuls 9 dossiers valables ont été introduits. "Mais c’est à Incourt que le taux de pénétration est le plus important avec 0,61 %, soit 31 primes pour 5 088 habitants."

Pourtant, la mobilité est compétence exclusive de la Région et des communes. Si la Province du Brabant wallon a décidé malgré tout de s’impliquer dans ce secteur. Marc Bastin, Député en charge de la matière, s’en explique : "Ce n’est pas pour le plaisir mais bien pour deux bonnes raisons ! Il est intéressant d’avoir une vision d’ensemble sur la province en matière de mobilité. On a donc un plan provincial de mobilité mais j’ai voulu que celui-ci ne soit pas normatif car il risquait alors d’être en contradiction avec les plans communaux de mobilité. Ensuite, le but est de pouvoir développer des thèmes qui ne sont pas forcément soutenus par les autres niveaux, avec la mobilité alternative comme le covoiturage, le vélo, bref l’alternative à la voiture."

Le fer de lance pour la Province du Brabant wallon est le plan cyclable provincial. "Un projet monumental, pharaonique et magnifique, approuvé par l’ensemble des communes qui ont collaboré à son élaboration. Il sera prochainement soumis au conseil provincial."

La prime au vélo électrique est une fierté du député Marc Bastin. "C’est un renversement des mentalités. Plutôt que d’acheter une seconde voiture, un vélo électrique au budget plus abordable et susciter de l’intérêt. J’ai toutefois conscience qu’il reste à poursuivre la sécurisation des cyclistes et fonde donc beaucoup d’espoir sur le plan provincial de mobilité. Le réseau cycliste provincial prévoit d’ailleurs des tronçons spécifiques aux vélos électriques (même si ils seront aussi accessibles aux autres cyclistes !"

C’est ainsi que dès 2013, la Province a fixé une ligne budgétaire de 300 000 euros pour octroyer 1 500 primes. "C’était très ambitieux mais le succès est là. Nous offrons une prime de 20 % de la valeur d’acquisition avec un maximum de 200 euros. Cela peut aussi convenir pour une adaptation d’un vélo normal en vélo électrique."

Il est à noter que certaines communes offrent également une prime : Mont-Saint-Guibert (récent), Incourt (23 primes/an), Villers-la-Ville (30 primes/an) et La Hulpe (25 primes/an). Il y a eu également Lasne et Nivelles qui ont supprimé la prime avec l’arrivée de la prime provinciale et Walhain (55 primes) avec la fin des subsides Wallonie cyclable.