Brabant

La Tubizienne Brigitte Stolk va jouer dans "Marguerite", film pour lequel elle compose aussi la BO!

Elle n'en revient toujours pas, mais ce n'est plus un rêve. L'artiste tubizienne Brigitte Stolk, connue en tant que chanteuse mais également compositrice et créatrice de mode, fera partie de l'affiche du film "Marguerite" dont le réalisateur est Mik Colignon, un montois.

La rencontre avec Mik Colignon relève presque du scénario hollywoodien. "Il est venu me voir en concert au centre culturel de Tubize en 2013. A la fin du concert, il m'a d'emblée proposé une collaboration sur un de ses films, parce qu'il disait avoir craqué sur ma voix et mon univers lui plaisait. Vu le milieu, j'avoue ne pas avoir pensé qu'il était vraiment sérieux sur le moment, entre ce que l'on dit et ce que l'on fait… Malgré tout, nous avons sympathisé et sommes restés vaguement en contact."

Cinq ans plus tard, Mik Colignon assiste aux deux concerts donnés à Mons par Brigitte (qui a relancé pour l'occasion le Lion Challenge pour la maladie de Charcot), et entre deux selfies, de manière très simple et désinvolte, il dit à la Tubizienne: "tu te souviens la promesse que je t'ai faite il y à 5 ans. Eh bien voilà, j'ai un projet sympa pour le Télévie, un long métrage pour lequel j'aimerais que tu composes un ou plusieurs morceaux pour la BO. Et si tu acceptes de jouer aussi dedans, j'ai un rôle pour toi. Imaginez ma tête…"
C'est que dans le film en question, il y a "juste" Vincent Lagaf dans le rôle principal, mais aussi le petit fils de Louis de Funes, Stacy Star, Barbera, un Diable Rouge (on ne peut pas encore révéler qui), Irka Bochenka, ex James Bond Girl dans Moonraker et aujourd'hui auteur-compositrice (qui a écrit des tubes pour Garou, Tina Arena, Patrick Fiori et d'autres)… "Ce n'estpas intimidant du tout," rigole Brigitte. 

"Le scénario ne me quitte plus"

Concernant la BO du film, Brigitte Stolk y travaille déjà! "Pour l'inspiration, je vais simplement m'imprégner de l'histoire, très touchante. Le scénario ne me quitte plus. Pour le reste je vais laisser parler mon cœur."

La Tubizienne n'en revient toujours pas de la chance qui s'ouvre à elle… "Ça représente beaucoup pour moi, d'une part parce que l'opportunité est belle, et le mot est faible. Mais surtout parce que le fait que Mik soit quelqu'un avec qui nous partageons des valeurs, quelqu'un qui a grandi entouré de célébrités de part le métier de son père, il a su rester intègre, les pieds sur terre et d'une simplicité désarmante. Travailler avec de telles personnes pour moi est un rêve, un idéal, que ce soit des personnes connues ou pas."

Le tournage commence en octobre et durera 6 semaines. Une séance dédicaces est prévue ce samedi 22 au Grands Prés à Mons, Stacy Star, Irka Bochenko, Brigitte Stolk seront présents. Laurent Saublens