Brabant Les verts sont prêts à prendre les rennes de la commune et donc le mayorat

La réflexion a pris du temps, puisque cela remonte à avril 2017, mais le bouillonnement autour d’une équipe a fait en sorte que, en se dévoilant ce lundi, Ecolo Chaumont-Gistoux a de l’ambition et vise clairement le mayorat avec Philippe Descamps à sa tête.

Une liste complète est donc présentée aux Chaumontois avec des représentants de chaque village, de chaque génération, avec 2/3 de nouveaux candidats, des membres d’Ecolo bien sûr mais aussi des candidats d’ouverture. "Une liste qui ressemble et qui rassemble. Des spécialistes pour tout."

C’est libre que les verts se présentent face aux électeurs avec un programme qui comporte cinq grands axes. Aucun accord n’est en effet prévu avant les élections. Trois partis devraient se mesurer entre eux, Ecolo ne compte pas être le petit Poucet." Si on veut être candidat bourgmestre, on doit être premier ou éventuellement deuxième… Sous les 4 élus, on ne serait bien sûr pas satisfait. 5 ou 6 et on sera heureux, et avec 7 élus, on offre le champagne !"

Ecolo Chaumont-Gistoux sait aussi que le Brabant wallon a déjà démontré qu’un bourgmestre vert, c’est possible ! "Chaumont-Gistoux a un vivier écologiste. Il faut d’ailleurs souligner que depuis 1982, il existe un conseiller Ecolo au conseil communal ! Une certitude, si quelqu’un veut voter écologie, il doit voter pour l’original : Ecolo, car c’est défendre réellement l’environnement."

Pour mener campagne , outre le journal d’information L’envert de Chaumont-Gistoux, Ecolo a réalisé une série de capsules vidéo qui évoquent son programme et ses 5 axes :. Préserver le cadre de vie; agir pour tous en transparence; dégager des moyens pour demain; confirmer un pôle social et un enseignement forts et impliquer Chaumont-Gistoux dans la transition écologique.