Brabant

DéFI présentera des listes pour les élections communales dans une vingtaine de communes du Brabant wallon, et ambitionne de doubler le nombre de ses conseillers provinciaux, de deux à quatre, ont indiqué mardi les responsables du parti. En présence du président du parti Olivier Maingain, le conseiller provincial Luc D'Hondt a lancé la campagne en taguant au Karcher le slogan "DéFI vrai et sincère" sur un trottoir devant la gare de Wavre. La liste provinciale DéFi pour le district de Nivelles en octobre 2018 sera emmenée par la Waterlootoise Fiorella Iezzi tandis que la tête de liste pour le district de Wavre sera Luc D'Hondt.

L'action symbolique menée à Wavre mardi visait à fustiger les carences des transports en commun en Brabant wallon, avec notamment le mauvais état de la gare de Wavre et l'arrivée sans cesse reportée du RER. Quatre priorités ont été détaillées par DéFI pour son programme provincial: l'accès au logement, particulièrement problématique en Brabant wallon, l'amélioration de l'enseignement, le soutien à l'agriculture et l'amélioration de la mobilité.

Au niveau communal, DéFI annonce avoir déjà la certitude d'être présent dans seize communes de la Jeune Province dont Waterloo, Braine-l'Alleud, Tubize, Nivelles, Wavre et Ottignies-Louvain-la-Neuve. Mais cette liste devrait encore augmenter, pour atteindre une vingtaine de communes. Seuls deux conseillers communaux DéFI avaient été élus en 2012 (un à Tubize et l'autre à Braine-l'Alleud), mais le parti espère en obtenir vingt en octobre prochain.