Brabant

La troisième édition des Scottish Days est un succès. Elle se déroule ce week-end à la Ferme d’Hougoumont

La manifestation avait attiré 8.000 personnes l'an dernier malgré une météo très écossaise. Elle devrait en attirer tout autant cette année avec une météo radieuse. Avec les principaux ingrédients que les précédentes éditions: l'affrontement de plusieurs équipes lors de highland games, un campement médiéval, la présence d'artisans spécialisés, un concours international pour tester l'habileté des chiens de berger à diriger un troupeau de moutons... 

L'objectif des organisateurs est de plonger le public dans l'ambiance de l'Écosse en partageant les coutumes, la cuisine, la manière de vivre et les traditions des Écossais. Des représentants de plusieurs clans écossais, dont le clan Hay, sont présents à Hougoumont. Il rendent hommage aux soldats écossais qui sont morts au combat en 1815, la ferme d'Hougoumont étant un des hauts lieux de la bataille de Waterloo. Ils ont également prévu, en plus de la présentation des clans écossais, diverses initiations: au langage gaélique, à la fabrication de kilt, à la danse, à la cornemuse... 

Les organisateurs maintiennent, pour le public mais uniquement sur réservation, une activité qui a connu un beau succès lors des deux précédentes éditions: la célébration par des prêtres forgerons de mariages clandestins dans la chapelle d'Hougoumont, en référence aux mariages clandestins de Gretna Green. Lors de ces troisièmes Scottish Days, le public peut également assister à des spectacles de danse, des concerts de cornemuse ou encore approcher de près les impressionnants lévriers d'Écosse, une race de chiens vieille de plus de 2.000 ans.