Drogenbos: Le divorce MR-FDF fragilise les francophones

Redaction en ligne Publié le - Mis à jour le

Brabant

La Liste Union Francophone de Drogenbos composée de candidats FDF, PS, cdH et Ecolo sera emmenée an vue du scrutin du 14 octobre prochain par l'actuelle l'échevine des Finances Corinne François, qui précédera Ilias Najem (PS), Jean-Paul Grenier (FDF), et Marianne DeDecker (Ecolo). Angélique Rouckout (cdH) occupe la septième place.

Le MR qui n'a pas d'élu au conseil communal a choisi de se présenter sur la Liste du Bourgmestre Alexis Calmeyn. A l'occasion de la présentation de la liste UF, Corinne François a regretté cette rupture de l'union des francophones par les Réformateurs, liée selon elle à la seule volonté de l'état-major du parti de ne pas soutenir une liste tirée par les FDF. En coalition avec la Liste du bourgmestre Alexis Calmeyn, la liste UF a mis à son actif le maintien du budget dans les rails, et une diminution sensible de la dette, ainsi que les actions qu'elle compte poursuivre aux commandes du CPAS.

Elle a décoché quelques flèches communautaires à la Région flamande et au ministre des Affaires intérieures flamandes, Geert Bourgeois, pour leur intransigeance à l'égard des francophones mais elle s'est aussi montrée critique à l'encontre de la Liste du Bourgmestre Calmeyn qui "tergiverse" dans le développement de la commune.

La Liste UF a dans ses cartons des projets de développement d'un pôle enseignement rassemblant les écoles francophones et néerlandophones sur un même espace, et, non loin de là, d'un pôle dédié au sport. Elle propose aussi un aménagement du centre, avec une place publique entourée de commerces, de logements, et d'un bâtiment hébergeant la police, une bibliothèque, les associations culturelles...

UF entend lutter contre l'asphyxie de cette commune de 5.000 âmes située au sud de la capitale, et améliorer les connexions des lignes de trams et de bus de la STIB avec les gares voisines. La liste planche aussi sur un projet d'extension du réseau de vélos partagés Villo!.

Elle propose aussi une collaboration entre communes à facilités dans divers domaines pour dépasser les limites que constituent les finances d'une petite commune.

Publicité clickBoxBanner