Brabant

Ecolo Grez-Doiceau présente une liste d’ouverture citoyenne de 15 candidats (liste incomplète), huit femmes et sept hommes, aux élections communales du 14 octobre. 

La liste sera menée par Marie Smets, conseillère communale sortante, et comprend les deux autres conseillers communaux, le conseiller de l’action sociale, des membres Ecolo et des citoyens d’ouverture qui manifestent leur soutien à la démarche. “Nous avons décliné le slogan Être engagés ensemble d’Ecolo selon trois axes prioritaires : vivre, bouger et agir ensemble. Notre programme est fondé sur une attitude citoyenne constructive, ouverte aux arts et à la culture, visant sur base de nos valeurs écologiques à concrétiser des actions utiles et de bonne gestion quotidienne pour la commune. Nous proposons d’atteindre cet objectif par une participation citoyenne redynamisée.”

Si les idées au coeur du programme des verts sont essentielles pour guider ses actions, la liste Ecolo Grez-Doiceau, ce sont des personnes impliquées dans la commune au travers d’activités et d’associations en lien avec les valeurs que nous défendons. Chacun contribuant énergiquement à une vision durable par son expertise et ses compétences dans les préoccupations de la vie locale pour le meilleur avenir commun. “Nous n’avons, à ce jour, aucune exclusive envers les autres listes présentes et œuvrerons en fonction du signal de l’électeur. Nos élus sortants se sont toujours montrés ouverts et constructifs, en appui aux projets utiles, nécessaires, et en proposant aussi d’initiative propre .”

On retrouve ainsi l’introduction en début de législature de la motion de création d’un Conseil Consultatif Communal des Ainés (CCCA) ; une influence sur les choix énergétiques pour la rénovation du Home Renard, avec l’obtention argumentée d’un bâtiment très basse énergie ; la motion s’opposant au projet des visites domiciliaires du gouvernement fédéral ; la création et la participation à un groupe de travail conjoint entre la commune et le CPAS concernant l’impact financier du projet de rénovation du Home Renard ; ... “Nous sommes désappointés à propos de projets que nous estimons aux conséquences locales néfastes tels que le Contournement Nord de Wavre ou encore le nébuleux dossier “TTIP”. Nous avons aussi des regrets permanents sur le budget communal, du fait de l’absence d’une vision participative qui soit davantage favorable à la vie, aux activités et à l’environnement des habitants et des associations gréziennes. Nous visons à changer singulièrement cet aspect des choses à l’avenir. Bien que fort de trois sièges au Conseil communal, et d’un siège au Conseil de l’action sociale, notre impact pourrait être davantage marqué en renforçant notre présence dans ces deux instances. Nous comptons sur un soutien franc et massif de nos co-citoyens !"