Brabant

La bretelle d’accès à l’E19 sera fermée durant un mois en direction de Mons.

Depuis une dizaine de jours, les automobilistes qui empruntent régulièrement la E19 Mons-Bruxelles ont retrouvé le sourire : le viaduc de Wauthier-Braine est à nouveau accessible normalement, après près de quatre ans de calvaire.

Les travaux de rénovation du tablier, entamés en mai 2013, ont en effet officiellement pris fin le week-end des 4 et 5 février, avec plus d’un an de retard sur le délai initialement prévu. Et les trois bandes de circulation sont désormais accessibles, sans déviation, dans les deux sens. "Les voies ont en effet été libérées le 4 février", précise Héloïse Winandy, la porte-parole de la Sofico. "Cela signifie la fin des rétrécissements de voies et des limitations de vitesse."

Marquage au sol et installation de poteaux d’éclairage

Mais en réalité, les travaux ne sont pas complètement terminés : il reste en effet quelques finitions à faire. Dont le marquage au sol. "Nous allons aussi devoir procéder à la pose de murs antibruit en direction de Mons pour limiter les nuisances sonores auprès des riverains du viaduc", poursuit notre interlocutrice.

Des poteaux d’éclairage seront également installés, toujours en direction de Mons.

Selon la Sofico, ces opérations - qui permettront de clore définitivement les travaux du viaduc de Wauthier-Braine - devraient débuter ce lundi 20 février, voire le 27 février au plus tard. "Cela dépendra du délai d’obtention des autorisations nécessaires de la commune", confie Héloïse Winandy.

Ces opérations nécessiteront la fermeture de la bretelle d’accès vers Mons durant "un maximum" deux semaines. Cela imposera aux automobilistes de monter sur l’E19 via l’échangeur d’Ittre.

Une fois la bretelle rouverte, la voie de droite sera soustraite au trafic pendant maximum deux semaines. "En dehors des heures de pointe", précise toutefois la porte-parole.