Brabant

Deux incidents coup sur coup ont mis en défaut les infrastructures d’Ores.

Après une première panne de courant ayant impacté près de 1 200 ménages, lundi, la commune de Waterloo a été de nouveau durement touchée par une gigantesque panne d’électricité, hier matin. Selon Ores, près de 4 000 habitations auraient été privées de courant à partir de 7 h. Soit près d’un tiers de la population waterlootoise. Le Carrefour de Mont-Saint-Jean, qui rouvrait après trois mois de fermeture, a également été touché.

Rapidement intervenus, les ouvriers d’Ores ont mis deux heures pour rétablir l’électricité chez 60 % des ménages concernés, les autres ne l’ayant récupérée que vers midi.

Selon Ores, cette importante panne serait à trouver dans deux incidents qui se sont produits coup sur coup et qui ont compliqué la recherche du problème. D’abord un petit court-circuit dans un câble souterrain. Ensuite un court-circuit de plus grande ampleur à hauteur de Mont-Saint-Jean qui a provoqué la mise en sécurité automatique du transformateur de Waterloo. "On est en train de chercher où se trouve le problème mais il est possible qu’un câble souterrain ait été touché par un engin de chantier dans les importants travaux qui se sont tenus récemment à cet endroit, confie Jean-Michel Brebant, porte-parole du groupe Ores. Ce câble, aujourd’hui recouvert de terre, aurait pu encore s’abîmer et ne déclencher un court-circuit que ce mercredi."

Une troisième panne a eu lieu hier après-midi

Mercredi vers 16 h, cet incident était quasiment résolu. Seule deux cabines d’éclairage public étant encore privées de courant. Dans les prochains jours, Ores va effectuer un audit des câbles souterrains suspectés d’être à l’origine de cette gigantesque panne. Et en cas de dégâts, des réparations y seront apportées.

Notons enfin qu’une troisième panne de courant a impacté une centaine de foyers, hier en début d’après-midi du côté d’Argenteuil. Vu les difficultés à trouver l’origine de cette panne, Ores s’apprêtait, hier après-midi, à alimenter le quartier avec un groupe électrogène.

Mercredi soir, le groupe Ores n’avait été informé d’aucun éventuel dégât auprès des appareils électroménagers des particuliers.