Brabant

Mercredi soir, une réunion publique s'est tenue pour présenter un projet de parc éolien à implanter à cheval sur les communes de Nivelles et Braine-l'Alleud. La société Green Wind R & D souhaite, après de premières études de vent prometteuses, implanter douze éoliennes au lieu-dit La Brie (Baulers).

La procédure officielle n'a pas débuté, et il s'agissait d'une réunion d'information informelle. Une autre séance, dans le cadre de l'enquête publique pour obtenir le permis unique de classe A, est prévue le 19 mai.

Concrètement, les éoliennes envisagées mesurent 150 mètres de haut en comptant les pales du rotor, avec une implantation "en bouquet" : dix machines sont sur le territoire de Nivelles, et deux sur celui de Braine-l'Alleud. La production annuelle devrait être équivalente à la consommation de 15 000 foyers.

Les premières habitations sont situées à 500 mètres, d'après les responsables, à l'exception d'une ferme qui est à 400 mètres. Si la procédure administrative sera gérée en terre aclote, c'est la Région wallonne qui accordera (ou pas) le permis d'urbanisme. Si tout se passe dans les délais espérés par Green Wind, la construction pourrait débuter fin 2008, avec une première éolienne qui tournerait à la mi-2009.

"La ville de Nivelles est favorable à ce genre de projets, mais pas n'importe comment, et nous serons donc attentifs aux remarques des riverains", a précisé le bourgmestre Pierre Huart en commençant.

Une erreur : ne comprenant pas que le maïeur parlait "en général", une partie de la salle a conclu que la décision était prise... alors que la procédure n'a pas commencé ! Le ton n'a pas tardé à monter.

Autre cause de fâcherie évoquée, l'affichage actuel, loin de toutes les habitations et donc de la vue des principaux concernés. "Sur le site, comme la réglementation le demande", ont rétorqué les promoteurs du projet, provoquant une vague de contestation. Les organisateurs de la réunion ont tout de même pu expliquer la suite de la procédure, et comment serait effectuée l'étude d'incidence qui pourra être consultée par la population lors de l'enquête publique.