Brabant

Cette année encore, la commune et le CPAS de Genappe se sont associés pour mener à bien l’opération Été solidaire : il s’agit pour les pouvoirs locaux d’engager des jeunes gens de l’entité en leur offrant une première expérience professionnelle durant quelques jours de vacances, mais aussi de les former à la citoyenneté.

Au Lothier, les autorités se sont fixé un but supplémentaire : rapprocher les générations à l’occasion de ce travail, dont le salaire horaire varie de 6 à 9 euros en fonction de l’âge des participants. Soit de 420 à 550 euros pour le total des jours prestés. Du 2 au 13 juillet, les jeunes qui ont été engagés ont aidé les personnes bénéficiaires du service d’aide aux familles du CPAS pour des petits travaux de jardinage. Leur deuxième mission était également de réaliser un compost pour le service Technique et patrimoine.

De quoi s’occuper, mais aussi engranger quelques connaissances, puisque chaque jeune a reçu un carnet explicatif et devrait être capable de réaliser lui-même, par la suite, un compost permettant de réduire le volume des déchets produits par un ménage.

Durant la seconde quinzaine du mois d’août, d’autres participants œuvreront à l’entretien de certains cimetières de l’entité. Genappe, cette année, a reçu de la Région wallonne un montant de 5 040 euros pour concrétiser ce partenariat. Soit de quoi payer partiellement douze jeunes, mais le collège communal a décidé d’en engager quatorze, pour un budget total de 7 650 euros.