Brabant

Le bourgmestre d'Ottignies - Louvain-la-Neuve, Jean-Luc Roland (Ecolo), a qualifié dimanche soir de "signal indéniable" le résultat de la consultation populaire organisée dans la journée à propos du projet d'extension du centre commercial L'Esplanade. 

Alors que le seuil de participation de 10% de la population devait être dépassé pour que le scrutin soit validé, 22% des Ottintois (6.958 personnes) se sont rendus aux urnes. Et 79,3% des votes valablement exprimés (2,8% des bulletins ont été déclarés blancs ou nuls) sont défavorables à l'extension du centre commercial de Louvain-la-Neuve.

En tant que tel, le résultat de cette consultation populaire demandée par une plateforme citoyenne ne constitue pas un coup d'arrêt au projet de la société Klépierre, propriétaire de la galerie commerciale. Aucune demande de permis unique pour concrétiser cette extension de L'Esplanade n'a été introduite à ce stade de la procédure. Au niveau administratif, le dossier fait l'objet pour l'instant, après une première présentation publique à l'automne 2016, d'une étude d'incidences. 

Celle-ci se termine et une enquête publique sur cette étude d'incidences sera ensuite organisée. Ce n'est qu'après cette enquête publique que le promoteur amendera ou pas son projet, et introduira ou pas la demande de permis unique pour étendre de 20.000 mètres carrés son centre commercial de 30.000 mètres carrés ouvert il y a dix ans. Sur cette demande de permis unique, la ville d'Ottignies ne remettra qu'un avis: la décision finale appartiendra aux fonctionnaire délégué et au fonctionnaire technique de la Région wallonne. Les résultats de la consultation populaire sont donc destinés à nourrir cet avis qui sera rendu par la Ville. 

D'autant que certains arguments défavorables au projet et mentionnés sur les bulletins de vote soumis dimanche à la population ont été largement plébiscités. C'est le cas de l'impact défavorable sur d'autres commerces de Louvain-la-Neuve (85% de oui sur 3.020 votants ayant choisi cet argument), du type de commerces projetés qui incite à la consommation et ne correspond pas aux aspirations en matière de développement durable (90,3% de oui sur 3.042 votants), ou encore de l'absence de nécessité d'augmenter l'offre commerciale actuelle (83,5% de oui sur 3.019 votants). "Le résultat est un signal indéniable. Nous nous attendions à ce que le 'non' prédomine: c'est assez logique face à un tel projet. Mais le pourcentage, 79,3% de votants défavorables à cette extension de centre commercial, est très élevé. C'est un fait important, que nous allons analyser en collège. Et nous allons évidemment relayer auprès du promoteur les préoccupations les plus fortes qui ont été exprimées par la population. Klépierre sera donc informé. Nous aurons une discussion et cette consultation aura un poids", confirmait dimanche soir le bourgmestre d'Ottignies Louvain-la-Neuve, Jean-Luc Roland.