Brabant

C’est une page qui se tourne à Jodoigne : le hall Baudouin Ier va bientôt complètement disparaître du paysage. "Je serai content quand ce sera fait, car j’ai toujours peur qu’il y ait des problèmes de sécurité : une plaque qui s’envole par exemple. Surtout que des personnes s’y introduisent parfois", commente Jean-Luc Meurice, le bourgmestre faisant fonction.

Un soulagement peut-être mais non sans un pincement au cœur : "J’ai beaucoup de souvenirs là-bas comme la venue de Jean-Jacques Goldman, Patricia Kaas ou Natacha St-Pier pour des spectacles. Sur le point sportif, j’y ai aussi joué mon dernier match de mini-foot", nous a raconté le bourgmestre.

Depuis lundi, l’entreprise Croes, déjà choisie pour déblayer les débris après la tempête, est donc sur place pour procéder à la démolition des restes du bâtiment, détruit lors de la tempête du 23 juin 2016. "Actuellement, ils sont en train de vider tout ce qu’il reste à l’intérieur et qui peut partir par containers", explique Gilles Dombrecht, le directeur du hall sportif.

Les terrains de foot toujours accessibles

La semaine dernière, des ouvriers étaient sur place pour récupérer à la main ce qui pouvait l’être. "La Province a ainsi pu récupérer les gradins et on va voir ce que l’on peut faire pour les panneaux photovoltaïques", précisait alors l’échevin des Sports, Olivier De Broek.

Une fois l’enveloppe vide, ce sera au tour du toit d’être démonté. "Cela se fera pratiquement à la main, car il faudra être prudent pour ne pas mélanger les plaques d’Eternit", ajoute Gilles Dombrecht.

Il sera enfin temps de faire venir des engins plus lourds pour la démolition des murs restants, la semaine prochaine. La dalle en béton sera enlevée et le terrain sera remis à niveau. "On sèmera une pelouse et l’endroit deviendra un petit parc. Il faut dire que nous avions eu une dérogation à l’époque puisque le terrain est en zone verte", se souvient Jean-Luc Meurice.

Un chapiteau y sera installé pour accueillir des événements culturels ou des soupers en attendant la construction de la nouvelle salle polyvalente. Les terrains de foot seront toujours accessibles, ceux-ci étant encore en parfait état.