Brabant La commune de Jodoigne a commencé l’harmonisation des terrasses des établissements installés sur la Grand-Place.

Dans le cadre de son schéma de développement commercial, la commune de Jodoigne a pris la décision d’harmoniser les terrasses des établissements Horeca situés en centre-ville. Pour cela, un budget annuel de 60.000 € a été débloqué pour acquérir le plancher, la structure en aluminium, les panneaux latéraux vitrés ainsi que les parasols, les chaufferettes et l’éclairage LED.

Pour cette première année, la Province du Brabant wallon a participé à l’achat, via un subside de 25.000 €. Les deux premières terrasses ont été installées il y a quelques semaines pour le restaurant L’Imprévu et le café Au Tonneau, situés sur la Grand-Place.

Mais après utilisation, les propriétaires des lieux ne sont pas très enthousiastes : "Je n’ai pas trop envie d’en parler, car des discussions sont en cours avec la commune. Il y a des choses à améliorer. Comme nous sommes les premiers, on essuie les plâtres…", commente le patron de L’Imprévu.

En face, son confrère de Au Tonneau se plaint des panneaux vitrés : "Quand le soleil tape dans les vitres, il fait beaucoup trop chaud et les clients ne restent pas."

Les clients que nous avons rencontrés hier matin semblaient pourtant plutôt satisfaits : "Je préfère cette terrasse à l’ancienne. C’est très joli", confie une habituée de L’Imprévu. "Oui il fait un peu chaud mais là, c’est supportable. Il faudrait peut-être que les panneaux soient plus bas pour que l’air circule. Ils permettent de nous couper des bruits de la circulation et ça, c’est appréciable", ajoute son amie.

Un problème reconnu par Olivier De Broeck, échevin en charge du Commerce : "On réfléchit à une solution pour pouvoir enlever la partie supérieure de la terrasse. À la base, cela a été pensé de manière à ce que les clients puissent aussi en profiter l’hiver."

L’échevin est donc ouvert à la discussion et tient à rappeler que les commerçants et la commune ont le même objectif : celui de faire vivre le centre-ville.