Brabant Ottignies-LLN Ecolo, CDH et PS ont annoncé leur volonté de reconduire leur union.

C’était plié d’avance… Depuis jeudi, la presse était conviée à rencontrer samedi les responsables d’Ecolo, du CDH et du PS du "Botroul". Vendredi soir, leurs militants se réunissaient et le lendemain, ils annonçaient la reconduction de l’Alliance citoyenne pour la prochaine mandature communale… Les présidents Viviane Willems (PS), Denis Leduc (Ecolo) et Michaël Goux (CDH) entourés des échevins du Monceau et Jacob (CDH) ainsi que Chantry et Da Camara (Ecolo) ont annoncé qu’ils proposaient de reconduire la majorité. "Le bilan des dernières années reflète le dynamisme et la bonne communauté de vue au sein de la majorité où chacun a pu bénéficier d’un espace d’actions et d’initiatives", ont expliqué les porte-parole des trois partis. Tous joueront l’ouverture : Ecolo, sous sa bannière classique, le CDH comme Avenir et le PS comme… PS +, le plus en question étant en vert ! Ils ont décidé de poursuivre l’aventure, "parce qu’il y a une vue commune sur les nouveaux enjeux qui ont émergé et les tendances qui se sont renforcées". Puis il y a des lignes de force communes qui seront déclinées selon leurs spécificités. "Dans une volonté commune de transparence les trois formations politiques ont choisi de porter leur engagement à la connaissance de l’opinion publique."

Une concertation même dans l’échec

Mais pourquoi donc n’y aura-t-il pas de liste unique ? Pour Denis Leduc (Ecolo) "chacune des composantes garde sa spécificité propre mais il y a une volonté de travail en commun qui expose clairement à l’électeur où l’on veut en venir". La répartition des compétences futures se fondera sur les résultats électoraux de chacun . Clairement, ils se voient dépasser les 50 % des voix mais si d’aventure, ils n’y arrivaient pas ? Les réponses respectives un peu floues ont surpris les journalistes mais le président du CDH Michaël Gaux a précisé que si c’était le cas, les trois partis se concerteraient le soir des élections. Sur la composition des listes, on n’en saura pas plus. Sinon que Cédric du Monceau mènera tout logiquement Avenir là où l’on savait déjà que Julie Chantry serait la tête de liste d’Ecolo. En revanche, pas encore de fumée blanche au PS : les échevins Michel Beaussart et Annie Galban n’ont pas encore pu se départager. D’où leur absence à la présentation !