Brabant Les riverains exigent un concours. Ils ont le soutien de la liste socialiste.

Il faut battre le fer tant qu’il est chaud… À quelques jours des "communales", le comité d’habitants de Boitsfort qui en juin est monté au créneau pour faire entendre la voix des riverains face à la transformation annoncée de l’église St-Hubert, a fait le point. Et suggéré au passage quelques pistes électorales à ceux qui voudraient émettre leur choix à l’aune de l’implication des candidats locaux.

Négatif car non-amendable

Rappel : forts de l’appui de 300 concitoyens, les signataires ont invité la commission de concertation à émettre un avis négatif sur la demande de permis d’urbanisme de Bell Tower. Parce qu’il n’était pas amendable, ce qui est un déni démocratique. Une autre note au nom de 60 personnes acceptait, elle, le projet mais amendé… Avec un parking devant l’église.

Les promoteurs de la "Note des 300" ont interpellé le ministre-Président Vervoort (PS). À leurs yeux, il s’impose que le gouvernement bruxellois organise rapidement un concours d’architecture public et ouvert sous la direction de la Région, avec l’aide du Bouwmeester et d’un jury représentatif. Et de demander que le concours se focalise sur la conception d’un projet qui porte aussi sur l’environnement de l’église et le site proche.

Avec une attention particulière pour la présence de deux écoles de 500 jeunes élèves ainsi que la mobilité et le stationnement aux abords de l’église. En outre, ces dernières doivent faire l’objet d’une étude préalable quantitative et qualitative. Et tout cela doit permettre une vraie participation citoyenne. Le cabinet Vervoort a accusé réception de la lettre mais rien ne bougera avant les élections. "En raison de la couleur de la présidence de la Région, la décision est politique et dépend essentiellement du PS", expliquent les signataires de la Note des 300. "Entretemps, selon l’échevin Écolo Benoît Thielemans, le promoteur retravaille son projet afin de répondre aux amendements. Mais le PS-SP.A laisse entendre que rien ne sera décidé avant le scrutin. Nous avons alors contacté tous les chefs de parti de la commune en leur posant la même question : seriez-vous partisan d’un concours d’architecture public et ouvert portant sur l’ensemble du site du Jagersveld, impliquant l’abandon du projet St-Hubert actuellement en discussion ? Nous avons reçu une seule réponse, celle de Martin Casier, tête de liste du PS-SP.A. Cause commune qui dit soutenir un concours d’architecture portant sur la réhabilitation de l’église et le réaménagement nécessaire du quartier. Cela impliquerait un abandon du projet qui est sur la table…"

Mais les autres partis en lice ?

Le comité d’habitants s’efforce d’obtenir une position similaire des autres partis. Mais si Écolo, le MR/GM, Générations Humanistes et Défi ne répondent pas ou de manière négative, il invite les électeurs à ne pas voter pour les candidats qui dans l’exercice de leur fonction actuelle soutiennent le projet Bell Tower.