Brabant Les travaux en cours sur l’E411 à Bierges concernent seulement l’élargissement de la bretelle de sortie vers le zoning nord.

Les automobilistes habitués à emprunter, sur l’E411, la bretelle de sortie numéro 5 en direction du zoning nord de Wavre, savent combien la mobilité est problématique à cet endroit en heures de pointe. Si la situation s’y est actuellement améliorée en raison des vacances estivales, il n’est pas rare, en période de travail plus intense, que des automobilistes y perdent de longues minutes et soient parfois contraints de se ranger sur la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute, tant les files sont longues.

Il y a quelques jours, des travaux ont commencé sur cette bretelle de sortie. La voirie étant désormais fermée, les automobilistes doivent bifurquer par la station essence pour pouvoir rejoindre la chaussée des Collines et le zoning nord. Si certains espéraient que ces travaux soient les prémices du futur échangeur tant attendu pour régler la situation, il n’en est rien. "Ces travaux ont pour objectif de mettre la sortie à deux bandes dès son début et non plus à sa fin", confie-t-on au sein de la Sofico, maître d’œuvre du chantier. Ces travaux, une fois terminés, permettront aux automobilistes se rendant au zoning Nord de ne plus rester bloqués par la file des conducteurs devant passer sur le pont pour se rendre vers Limal et Rixensart. Ce qui permettrait de fluidifier le trafic.

Aucune date pour le futur échangeur

Quant au futur échangeur, aucune date n’est avancée. Tout juste précise-t-on, à la Sofico, que le dossier est toujours à l’étude. Aucune demande de permis n’a encore été introduite. Il faudra donc encore attendre de longs mois pour voir les premiers coups de pelle être donnés alors que l’on sait qu’un tel aménagement serait bénéfique pour régler une mobilité qui empire d’année en année en direction ou en provenance du zoning nord.

Certains élus wavriens, notamment Benoît Thoreau (CDH), Kyriaki Michelis (PS) ou Christophe Lejeune (Ecolo), n’ont d’ailleurs jamais caché qu’ils préféreraient que cet échangeur soit réalisé avant d’imaginer concrétiser le futur contournement Nord de Wavre.

Concrètement, les travaux envisagés pour le nouvel échangeur consisteraient en la création d’un deuxième pont qui permettrait d’éviter aux automobilistes en provenance ou à destination du zoning nord de croiser les conducteurs circulant dans l’autre sens. Ce qui permettrait de grandement fluidifier la mobilité en heures de pointe. Une enveloppe de 7,3 millions d’euros a été débloquée depuis plusieurs mois pour la concrétisation du projet.