Brabant

Lors d'une assemblée générale convoquée par la CGSP pour le personnel de la ville de Nivelles, lundi, les travailleurs ont décidé de se mettre en grève mercredi 9 mai ainsi que de ne plus prester d'heures supplémentaires en soirée, les week-ends et les jours fériés tant qu'il n'y aura pas d'avancées dans les discussions en cours avec les autorités communales. 

Le syndicat socialiste demande une harmonisation du régime des congés du personnel du CPAS et de celui de la Ville. Les premiers bénéficient de certains jours de congé extra-légaux qui ne sont pas octroyés aux seconds. Pour la CGSP, le refus de la part de l'autorité communale d'harmoniser les deux régimes de congé ne rencontre pas le principe d'équité sociale, pour des travailleurs qui, en fin de compte, dépendent du même pouvoir puisque la Ville exerce la tutelle sur le CPAS. Les syndicalistes socialistes s'étonnent aussi de ce refus, alors que le bourgmestre Pierre Huart (MR) est un partisan des synergies entre les deux institutions.

Le bourgmestre de Nivelles, de son côté, affirme que la volonté d'harmoniser les deux régimes de congé existe bien, mais qu'elle ne pourra se concrétiser qu'en 2019. Il rappelle aussi que les fonctionnaires communaux, s'ils n'ont pas les mêmes congés extra-légaux que leurs collègues du CPAS, bénéficient de certaines dispenses pour des jours spécifiques comme le carnaval, la réception de Nouvel An, etc.