Brabant La commune Rixensart dénonce notamment un jugement flamand et déplore des vents du Nord.

Cet été, paisiblement installés dans votre jardin ou votre piscine, vous avez peut-être remarqué un afflux d’avions plus important qu’à l’habitude au-dessus de vos têtes, surtout si vous habitez dans les environs de Rixensart, Lasne et Waterloo.

Pourquoi ? A cause de deux facteurs. Primo, des vents venant du nord et de l’est du pays. Les avions doivent donc emprunter plus souvent la piste d’atterrissage 01-19 et survoler notre province. Secundo, un jugement flamand. Il a suivi les attentes du Noordrand, la périphérie nord, qui souhaite moins de bruit, quitte à déplacer les nuisances sur l’est et le Brabant wallon.

Les autorités communales n’ont pas le pouvoir

Les associations, notamment l’ASBL Piste 01, montent régulièrement au créneau pour dénoncer cette situation. Aujourd’hui, ce sont les élus de Rixensart qui se joignent à l’action. "La quiétude des habitants de Rixensart est au cœur des préoccupations du collège qui mènera toute action nécessaire pour protéger au maximum les citoyens de notre commune contre toute nuisance de quelque nature qu’elle soit", indique le collège.

Mais, vu que la commune de Rixensart n’a pas été partie à la cause en première instance, elle n’a donc aucun pouvoir pour interjeter appel. Cette faculté revient dans le cas présent à… l’Etat belge.

Les autorités communales n’ont dès lors pas le pouvoir direct de dénoncer la décision prise par le tribunal. "En revanche, nous vous assurons que les bourgmestres des communes concernées se concertent sur le sujet et ont décidé de solliciter le ministre Bellot pour qu’il interjette appel du jugement afin que la situation actuelle de répartition du trafic aérien soit maintenue !"

Les actions éventuelles découlant de l’intervention du collège communal seront communiquées sur le site Internet de la commune.