Brabant La classe de 6e primaire de Saint-Joseph sort un roman historique sur le complot fomenté par le seigneur d’Ohain contre le duc d’Albe.

A l’école Saint-Joseph d’Ohain, la valeur et le talent littéraires n’attendent pas le nombre des années. Il y a un an, nous avons présenté dans ces colonnes "Basile, le crocodile de Maransart", un livre réalisé par la classe de 6e primaire. Le succès remporté par l’initiative a suscité une saine émulation. Ainsi les élèves de la 6e primaire de cette année ont voulu suivre l’exemple de leurs aînés. Comme leurs aînés, les jeunes se sont pris de passion pour des événements qui se sont passés près de chez eux…

Jean Hinckaert chez Philippe II à Madrid

Il s’agit en fait du complot du manoir d’Ohain. L’histoire se situe en 1568. Le duc d’Albe fit arrêter et emprisonner les comtes d’Egmont et de Hornes, deux figures marquantes de la résistance au pouvoir espagnol. Le seigneur d’Ohain, Jean Hinckaert, grand ami du comte d’Egmont était allé à Madrid pour invoquer la grâce de Philippe II. Mais ce dernier ne le reçut pas parce que le duc d’Albe n’avait pas été informé de sa démarche. Le seigneur d’Ohain retourna donc très déçu vers le Roman Païs de Brabant. Mais Jean Hinckaert refusa de s’incliner et fomenta un complot contre le duc d’Albe. Une aventure périlleuse : 500 cavaliers et 2 000 soldats partirent à l’assaut de Groenendael où résidait le duc durant la Semaine sainte. Hélas, un traître le mit au courant du complot.

Un roman plein d’humour et d’émotions

Les premiers lecteurs du travail des élèves de l’école Saint-Joseph d’Ohain ne cachent pas leur admiration face à leur travail. Car à partir d’une triste histoire vraie, ils ont réalisé un récit plein d’humour et d’émotions. Alex, un jeune de leur âge, avait découvert sur la place d’Ohain un tunnel souterrain, sorte de couloir du temps qui le ramène 450 ans plus tôt. Il y rencontra Collin, le fils du censier de la ferme du manoir d’Ohain. Une amitié était née malgré l’écart du temps, les différences de langages et d’habitudes. Ils allaient devenir les témoins du complot contre le duc d’Albe. Tout naturellement, ils voulurent changer le cours de l’histoire et éviter l’exécution des comtes d’Egmont et de Hornes. "Complot au manoir d’Ohain" qui sort le 5 mai n’est pas destiné qu’aux enfants. Il comprend aussi un volet historique qui retrace la véritable histoire du complot et un volet éducatif qui permet au lecteur de revivre les démarches des élèves et de leur professeur Yves Paul Muret pour le concrétiser. A noter que "Complot au manoir d’Ohain" a aussi été illustré par la 6e primaire et préfacé par le comte Thibaut de Diesbach de Belleroche.

Rens. : 02.652.43.97 ou https ://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/complot-au-manoir-d-ohain