Brabant

Un montant de 50 000 euros est prévu au budget provincial 2015 pour l’aide humanitaire d’urgence. Et jeudi, le collège provincial a décidé d’en octroyer la moitié, à l’ASBL Nepal-Secours pour le projet "Nepal Mountain Mobile Hospital" du Docteur Soete.

Une décision annoncée au conseil provincial dans la foulée d’une question de Philippe Matthis portant sur la participation de la Province à la levée de fonds pour le Népal, suite au tremblement de terre qui a secoué Katmandou et fait des milliers de victimes. Le député provincial Marc Bastin a répondu que la Province allait débloquer 25 000 euros pour soutenir l’action de l’ASBL d’un Brabançon impliqué au Népal. Le Docteur Pierre Soete, domicilié à Incourt est chirurgien orthopédiste et traumatologue et travaille au Népal depuis quinze ans.

Après avoir monté un hôpital orthopédique de 75 lits dans la périphérie de Katmandou avec un chirurgien népalais et y avoir formé six chirurgiens, il s’occupe aujourd’hui d’un hôpital mobile.

"Il organise des camps chirurgicaux dans des régions reculées au Népal, car il a pu se rendre compte du manque d’accès de la population pauvre aux soins spécialisés. Les patients doivent en effet marcher plus de cinq jours pour rejoindre de petits postes de santé ou de petits hôpitaux qui ne comptent en général qu’un agent de santé, une infirmière ou au mieux, un médecin généraliste", a détaillé Marc Bastin.

Soigner dans les régions reculées

Concrètement, cette unité mobile comptant des généralistes et des spécialistes peut se déplacer douze fois quinze jours par an pour soigner des patients dans les régions montagneuses et reculées.

Le Docteur Pierre Soete qui est en contact avec le gouvernement et le ministère de la Santé népalais compte repartir au Népal prochainement.

Son équipe prépare actuellement du matériel (stérilisation, médicaments,…). L’hôpital mobile créé en 2009 grâce à un subside de 120 000 euros de la Coopération belge est intact. Il compte une équipe de chirurgiens, anesthésistes et infirmières.L. Dm.