Brabant

La librairie Agora de Louvain-la-Neuve recevra ce jeudi à 17 h deux femmes écrivains, l'une d'origine marocaine, l'autre d'origine malienne, "qui s'épanouissent et s'ouvrent aux autres dans le respect de leurs racines". Il s'agit de Mina Oualdlhadj pour "Ti t'appelles Aïcha pas Jouzifine" et de Fatoumata Sidibe, pour "Une saison africaine". Véronique Lefrancq, du Conseil des femmes francophones, dialoguera avec les auteurs.