Brabant La hausse est de 6,5 % par rapport à la même période l’an dernier.

Après une légère diminution (-2,7 %) entrevue lors du premier trimestre de l’année, les prix de l’immobilier sont repartis à la hausse au cours du second semestre, selon le baromètre de la Fédération royale du notariat belge. Aujourd’hui, une maison classique se monnaierait autour des 314 000 euros. Soit une augmentation non négligeable de 6,5 % sur un an.

Nombreux atouts

"En Wallonie, les prix moyens des maisons augmentent globalement de +3,9 % par rapport au premier trimestre de 2017 , précisent les responsables de la Fédération royale du notariat belge. Cette augmentation est constatée sur l’ensemble des provinces wallonnes à l’exception de celle de Namur. Les augmentations les plus importantes sont visibles dans la province du Luxembourg (+3,8 %), du Hainaut (+3,4 %) et du Brabant wallon (+3,2 %)."

Au final, les investisseurs voulant acheter une maison en Brabant wallon pourraient aujourd’hui en acheter deux en Hainaut. Il faut dire que la province du Brabant wallon fourmille d’atouts. Dont le cadre de vie agréable et une proximité avec Bruxelles qui incitent les habitants de la capitale en mal de campagne et à la recherche de maisons plus accessibles financièrement à venir s’installer chez nous.

Avec une conséquence indéniable sur le prix de l’immobilier, selon le mécanisme de l’offre et la demande. Le Brabant wallon redevient par ailleurs la province belge la plus chère du pays, en restant toutefois loin des prix pratiqués en Région bruxelloise (434 000 €).

Un état de fait qui se fait également ressentir sur le prix des appartements.

Enfin, on notera que le prix des terrains à bâtir est en forte baisse en Brabant wallon depuis deux ans (-24 %) pour aujourd’hui arriver à un tarif moyen de 163 000 €.