Brabant

Les personnes qui ont l’habitude de se rendre à Louvain-la-Neuve ne le savent que trop bien : la place des Wallons ne sert aujourd’hui plus que de lieu de transit entre le plateau des Sciences et la place de l’Université. Les quelques commerces présents sur cette place ne parviennent pas à happer l’important flux de piétons.

La faute sans doute à une architecture plus adaptée à l’évolution de la cité universitaire. Pourtant, la place des Wallons a une valeur historique importante pour Louvain-la-Neuve puisqu’elle fut l’une des premières à avoir été construite lors de la scission des pendants flamand et wallon de l’UCL. Inaugurée en 1975, elle fut même pendant quelques années le vrai centre de Louvain-la-Neuve avec la place Galilée et la place des Sciences.

Mais aujourd’hui, force est de constater qu’elle se fait vieillissante et qu’elle a quelque peu perdu de son aura. "La place a subi un vieillissement accéléré ces dernières années, confirme le bourgmestre Jean-Luc Roland, par ailleurs président de l’ASBL Gestion Centre Ville, à qui a été confiée la gestion du projet de rénovation. Elle a perdu sa fonction première, on constate un vieillissement du bâti et elle ne sert plus que de lieu de transit. Il s’agit pourtant de la place la plus originale de Louvain-la-Neuve car elle a un caractère architectural de type médiéval : les rues n’y débouchent par perpendiculairement mais de manière tangentielle."

La volonté de la Ville est désormais de lui redonner un peu de prestige, en repensant totalement sa configuration. Depuis 2009 et l’octroi de subsides Urbact (60 000 €) dans le cadre du projet européen de rénovation des centres urbains, la réflexion est engagée. L’ASBL Gestion Centre Ville a mandaté l’Atelier d’architectes de Genval pour plancher sur la rénovation de la place.

"Eviter un passage furtif"

Hier, le projet a été présenté officiellement. Et c’est une véritable cure de jouvence que vont subir les lieux. Concrètement, la vision de la place depuis le bas de la rue des Wallons sera largement améliorée par la disparition d’un mur - celui près de l’Onlywood - qui va être remplacé par des marches qui épouseront le relief naturel du sol.

Des placettes de plus en plus espacées au fur et à mesure que l’on se dirige vers l’Horeca seront également créées tandis que des arbres seront plantés afin d’apporter une verdurisation de la place. "Aujourd’hui, le piéton qui vient de la place de l’Université débouche sur un mur et le contourne naturellement, confie l’architecte Perrine Compain. Il passe alors sur la droite de la place et ne s’y arrête pas. La solution trouvée est donc de casser ce mur afin d’ouvrir la place. Des marches qui suivent les courbes de niveau permettront de créer des assises qui inviteront les piétons à s’installer sur cette place."

L’éclairage sera amélioré tandis que les enseignes des commerces seront harmonisées. Une fontaine est aussi envisagée. Quant à la fameuse cage d’escaliers, elle sera conservée. Considérée comme un symbole architectural de LLN, elle sera sablée pour apporter de la sobriété à la nouvelle place.


Un budget total de 400.000 €

Selon les premières estimations, le budget total pour la rénovation de la place des Wallons devrait tourner autour des 400 000 €. Trois quarts de cette somme seront apportés par la ville - avec un subside de 50 % - et le dernier quart par l’Université catholique de Louvain, via l’Inesu, le bras armé de l’UCL en matière d’immobilier. Les premiers travaux esthétiques pourraient débuter à la fin de l’année 2016. Les plus importants travaux suivront. Selon toute vraisemblance, l’inauguration de la place des Wallons nouvelle version ne devrait donc pas avoir lieu avant 2018.