Brabant

Bourgmestre de Tubize durant deux législatures, de 1982 à 1994, Maurice Minne est décédé à 69 ans, ce week-end, des suites d’une longue maladie. Ses funérailles auront lieu ce mercredi. Il était encore conseiller communal SPT (une des dissidences tubizienne du PS).

Pharmacien, Maurice Minne a également été député fédéral. Entré en politique en même temps que le bourgmestre Raymond Langendries, il y a quarante ans, Maurice Minne était un des piliers historiques de la gauche tubizienne. Et sans doute le meilleur ennemi du maïeur actuel : pratiquement chaque conseil communal donnant lieu à des joutes verbales musclées entre les deux hommes.

En 2000, alors que le PS tubizien avait ordre de s’allier avec la liste emmenée par Raymond Langendries, Maurice Minne avait d’ailleurs refusé cette alliance qui avait pour effet de prolonger le maïorat de son rival pour six ans.

D’où la création du SPT et l’éclatement de la gauche tubizienne. Le SPT s’est alors retrouvé dans l’opposition.

En 2006, le SPT était toujours présent sur les listes alors que les antagonismes au sein de la famille socialiste locale n’avaient jamais été aussi forts : pas moins de quatre listes de gauche s’étaient présentées aux électeurs.

Deux se sont jointes au parti de Raymond Langendries pour gouverner la ville et deux autres, dont le SPT, sont restées dans la minorité.

Le SPT et la liste Tubize s’étaient réconciliés l’an dernier, projetant le retour d’une gauche unie et forte pour les prochaines élections.