Brabant

C'est un papa furieux qui s'exprime ce mardi soir. Thibaut Ullens a été avisé par son fils Arthur (15 ans) vers 17h30, qu'il venait de se faire renverser par un 4x4 en plein milieu des campagnes, dans un chemin de remembrement, alors qu'il circulait à vélo.

"Il était un peu sonné, en pleurs, incapable de me dire exactement où il se trouvait, et personne n'était là pour l'aider. Imaginez ma peur! Puis, par miracle, un cycliste d'une septantaine d'années est passé par là et a pu me renseigner. Un soulagement. J'ai directement pris mon véhicule pour me rendre sur place en prévenant police et ambulance." Arrivé sur les lieux de l'accident, il constate que son fils est immobile, sur le béton, avec la hanche et l'épaule terriblement douloureuse. "Il est resté 30 minutes par terre sans savoir bouger... Selon ce qu'il m'explique, un 4x4 très volumineux, de type américain, noir, l'a dépassé et a accroché le bras d'Arthur, le projetant au sol!"

Le véhicule ne s'est pas arrêté... "Je suis persuadé qu'il s'agit de quelqu'un de la région. La police est arrivée, on a aussi parlé avec les ambulanciers qui ont ensuite relevé un numéro de plaque d'un véhicule qui correspond à la description... Je lance un appel à témoin, si quelqu'un a vu quelque chose. Cela s'est donc passé dans un chemin de campagne, perpendiculaire à la rue des Carrières, quand on se dirige vers Thorembais-les-Béguinnes."

Inutile de préciser que le papa est furieux... "Je ne comprends pas que l'on puisse laisser quelqu'un inerte au sol. Quand je suis arrivé, que je l'ai vu au sol, j'étais hors de moi. Je suis en colère. J'espère qu'on retrouvera cet automobiliste et qu'il pourra me fournir une explication. Les voitures ne respectent plus jamais les cyclistes. Et puis, ces chemins de campagne devraient être interdits à certains véhicules! En fin de soirée, on apprenait qu'Arthur s'en sortait avec plus de peur que de mal. Pas de fracture à la hanche mais de gros hématomes. Quant à la clavicule, une petite fracture semble être diagnostiquée…