Brabant La piscine de la Dodaine a rouvert hier, après plus de trois ans de fermeture.

Cela faisait 1 246 jours que les Aclots attendaient cela : hier matin, la piscine du parc de la Dodaine, fermée pour travaux en avril 2014, a rouvert ses portes. En ces temps de rentrée des classes, ce ne fut cependant pas le rush : à 8 h, quand les infrastructures rénovées sont devenues officiellement accessibles au grand public, 7 personnes attendaient pour faire le grand plongeon, bourgmestre compris.

Quelques réglages supplémentaires

A midi, ils n’étaient pas plus d’une vingtaine à nager dans l’eau à 27,6 degrés. Après le report d’une semaine de l’ouverture, tout était en réalité fin prêt dès mercredi. "Les réceptions provisoires sont faites, il reste quelques petites remarques à lever, un cache à placer, un joint ou l’autre, mais rien de majeur", confirmait hier l’échevin des Travaux, Philippe Bouffioux. "Tout est en ordre. Il faut encore mettre la dalle en béton sur la cuve tampon, à l’extérieur, mais ce n’est pas une urgence et de toute façon, les travaux viennent de commencer."

A régler aussi, le système de détection automatique des noyades : il fonctionne déjà, avec 28 caméras qui scannent le bassin, mais il faut environ un mois d’utilisation avec des nageurs pour le calibrer de manière optimale. Pour ceux qui ont testé le nouveau bassin, plusieurs choses changent : la cuve en inox, sans joint puisqu’elle a été soudée sur place, est la deuxième de ce type installée en Wallonie, la première étant à Ans.

L’intérieur du bâtiment est aussi beaucoup plus lumineux, donnant une impression de grandeur aux premiers utilisateurs. Pas tout à fait une fausse impression, d’ailleurs : les nouvelles baies vitrées étant posées non plus à l’intérieur des poutres porteuses mais à l’extérieur, le bâtiment est plus large d’1,4 m au total. Quand aux 50 mètres de la piscine, ils ne bougent pas.

"C’est vraiment magnifique"

S’il ne fallait pas jouer des coudes dans les couloirs du bassin rénové, hier midi, la douzaine de nageurs qui enchaînaient les longueurs ne regrettaient pas d’être venus dès le premier jour. Dany, venue en voisine, étaient de ceux-là et ne tarissait pas d’éloges sur les nouvelles installations. "J’étais déjà venue la semaine dernière, mais on m’a dit que la piscine n’ouvrait qu’aujourd’hui. Cela fait trois ans que j’attendais cela", souriait-elle après avoir bouclé un 50 mètres à son rythme. "C’est vrai que personnellement, je préfère les plus petits bassins. Surtout parce qu’il y a moins de monde mais aujourd’hui, sans les écoles, c’est très calme. Et ce que je découvre est vraiment magnifique. Par rapport aux autres piscines, ce qui me marque, c’est que tout est très clair, très lumineux. Et on voit les arbres du parc en nageant : c’est super !"

Une trentaine d’employés

Un petit bémol ? Dany n’a pas trop envie. Même le nouveau système par code des vestiaires ne diminue pas son enthousiasme. "Je verrai bien tout à l’heure si je peux m’en sortir mais ce n’est pas grave, il y a du personnel pour aider en cas de besoin."

Le nouveau bassin emploie désormais une trentaine de personnes, dont 8 maîtres-nageurs. Il sera ouvert le jeudi dès 7 h du matin, en semaine jusque 21 h 30 et le week-end de 8 h à 18 h.