Brabant Plaques cassées et tombes détériorées dans la nuit de vendredi à samedi.

Joël Ferry, le président de l’ASBL Du Côté des Champs, qui œuvre à mettre en valeur le patrimoine de Baulers, est très en colère.

Ce week-end, des vandales ont sévi à l’extérieur de l’église du petit village, et s’en sont notamment pris à des tombes. Ainsi, la plaque émaillée rappelant le sacrifice de Gaston Avermaete durant la Deuxième Guerre mondiale a été arrachée et jetée au sol.

Le support est cassé, la plaque laissée sur place présente un gros éclat. "Gaston Avermaete était âgé de 19 ans lorsqu’il est tombé sous les balles allemandes le 12 mai 1940. C’est vraiment faire peu de cas de ce soldat qui a donné sa vie pour défendre notre pays", rage Joël Ferry.

"Acte délibéré ou abus de boisson ?"

Mais bien d’autres dégradations sont à déplorer dans le cimetière. Une garniture en faïence a été éclatée sur une tombe et des morceaux se sont éparpillés sur les sépultures aux alentours. Un pilier en pierre bleue au coin d’une tombe a été cassé et à quelques mètres, une plaque souvenir en marbre a été brisée. Des chaînes ont été arrachées un peu plus loin et la sonnette de la cure toute proche a été arrachée.

Tout comme la statue de la Vierge qui se trouvait dans une niche à droite de la porte. Elle a été brisée et gisait sur le sol, à quelques mètres. Une autre Vierge et une croix garnies de fleurs en majolique, elles, étaient intactes mais posées à la sortie du cimetière.

Le but était-il de les emporter pour tenter de revendre ces objets ? Pas sûr puisque les vandales s’en sont même pris à certains plants de bambous et de marronniers qui ont été arrachés du sol et abandonnés sur place.

La police locale a procédé aux constatations et a promis de renforcer les contrôles sur place. "S’agit-il d’un acte délibéré ou d’un abus de boisson ?", s’interroge Joël Ferry, précisant que les faits se sont produits dans la soirée de vendredi…


V. F.