Brabant La majorité a prévu 800 000 euros pour la zone de loisirs et le plan d’eau.

Nous avons déjà évoqué dans ces colonnes la volonté de la majorité brainoise, qui a inscrit au budget 2018 un montant de 15,56 millions d’euros pour lancer les travaux de la piscine. On sait que celle-ci est située à proximité immédiate du plan d’eau du Paradis, et qu’elle constitue une sorte de supplément (de luxe) à cette vaste zone de loisirs.

Mais achever l’aménagement du site est également une priorité. On a appris il y a quelques semaines que la Province, consciente de l’intérêt supracommunal du site du Paradis, avait décidé de le subventionner à hauteur de 800 000 euros.

Investissements prévus

La commune, de son côté, a également prévu 800 000 euros dans son budget. Il s’agira notamment de restaurer la villa pour y proposer une activité Horeca, mettre la touche finale à l’aménagement des abords du plan d’eau et construire une plaine de jeux. Et 300 000 euros supplémentaires sont prévus pour l’aménagement d’un accès "mode doux" au plan d’eau, du côté de la rue au Gué.

Du côté des autres investissements prévus cette année, on peut épingler l’aménagement d’un tourne-à-droite à Mont-Saint-Pont (324 500 euros), l’extension de la crèche de l’Estrée (289 300 euros), ou encore 250 000 euros pour rénover la salle du conseil communal dans l’ancien hôtel de ville, qui sera transformé en maison des associations.

En parlant de l’hôtel de ville, le volet ordinaire du budget ne montre pas de diminution des frais de fonctionnement alors que tous les services sont désormais regroupés dans un bâtiment flambant neuf à la rue du 21 juillet.

"Les économies ne se mesureront pas immédiatement parce que tant que la propriété des anciens immeubles n’est pas transférée, on continue à payer l’électricité, le chauffage et les assurances, indique le bourgmestre Vincent Scourneau. Et en ce qui concerne le personnel, le regroupement a évidemment entraîné des réaffectations, mais pas de licenciements. Le but n’était absolument pas de diminuer le nombre de travailleurs."