Brabant

Un service communal du logement, pour quoi faire exactement ? Outre la gestion des situations de logements insalubres ou inoccupés évoquées ci-dessus, bien d’autres tâches sont assurées par les trois membres de ce service communal.

Une des principales est l’accueil, l’information et l’orientation des personnes demandeuses d’un logement. Ainsi, en six ans, 1260 personnes ont été reçues dans ce cadre, et 730 ont pu trouver une solution à leur problème, principalement au sein du parc de logements sociaux.

Un résultat appréciable, c’est indéniable. Mais cela veut aussi dire que 530 personnes sont toujours en demande d’une solution

Les membres du service se rendent aussi à la prison, pour rencontrer de manière individuelle des détenus qui s’apprêtent à retrouver la liberté. Différentes solutions sont proposées en collaboration avec une association nivelloise spécialisée dans la réinsertion des prisonniers.

C’est aussi ce service qui gère les projets de vente de logements acquisitifs, comme ceux qui seront tout prochainement proposés sur le site de l’ancien commissariat de police, à la rue des Canonniers. La Ville mettra en effet en vente neuf appartements, après la rénovation totale du bâtiment.

Autre tâche , la gestion des aspects logements en cas de calamité, ou encore le placement en dépôt des meubles - durant un maximum de six mois - de personnes qui sont expulsées de leur logement. Et les responsables sont également en charge des plans d’ancrage communal du logement, soumis tous les deux ans à la Région wallonne.

Il s’agit d’un programme d’actions communales établi par le collège, en concertation avec tous les acteurs du secteur (société de logements sociaux, CPAS, ) actif sur le territoire communal.