Pass’Thèque dynamise la lecture

V.F. Publié le - Mis à jour le

Brabant

La demande était pressante mais il fallait harmoniser les fichiers pour qu’ils soient lisibles par tous, élaborer un nouveau modèle de bordereaux de prêts, se mettre d’accord sur un nouveau look Mais voilà, depuis quelques jours c’est fait : les bibliothèques publiques du Brabant wallon ont leur carte de lecteur unique, commune à chacune des 11 bibliothèques reconnues dans toute la province, et leurs quelque 40 implantations. Le Pass’Thèque - promouvoir la lecture publique n’implique pas d’être toujours sérieux ! - est désormais disponible. Chaque lecteur qui le souhaite pourra changer sa carte actuelle contre ce pass, de manière tout à fait gratuite et sans formalité. Une fois en possession de ce sésame qui concrétise encore un peu plus la notion de réseau de bibliothèques publiques, il pourra emprunter des livres de Jodoigne à Rebecq, en passant par Rixensart ou La Hulpe. Idéal pour ceux qui ont le sentiment, malgré des rayonnages toujours bien remplis et un renouvellement régulier, d’avoir fait le tour de ce que peut proposer leur bibliothèque locale. Et comme toutes les implantations participantes ont un catalogue commun en ligne, on pourra aussi faire le déplacement pour obtenir un livre particulier, non disponible dans sa bibliothèque habituelle mais proposé en prêt ailleurs. Les bibliobus et certaines ludothèques participent également, tout comme certaines bibliothèques situées en dehors du Brabant wallon comme Gembloux, Hannut ou Libramont. Petit bémol : les livres empruntés à un endroit doivent y être rapportés. Pas possible, du moins au stade actuel, de rapporter à Braine-l’Alleud un ouvrage emprunté à Nivelles. Les budgets ne prévoient pas (encore) les frais de rapatriement Pour le reste, c’est tout de même une petite révolution qui concerne environ 35 000 lecteurs en ordre d’affiliation. Ceux-ci pourront désormais aller chercher leur bonheur en poussant la porte de bibliothèque de la commune d’à côté

Publicité clickBoxBanner