Pour décourager les voleurs

V.F. Publié le - Mis à jour le

Brabant

En cette période de vacances, beaucoup craignent la visite de voleurs dans leur logement durant leur absence. Pourtant, il existe quelques trucs simples et efficaces pour dissuader les cambrioleurs de s’en prendre à son habitation.

Première chose à savoir : plus la tâche sera compliquée, plus le voleur risque de renoncer, par peur de se faire prendre. D’après la police, plus de 90 % des cambrioleurs abandonnent leurs efforts après trois minutes. On peut donc mettre en œuvre différentes mesures qui vont retarder l’intrusion.

Mais avant d’en arriver là, il faut aussi être conscient de ce qu’il ne faut pas faire. Ainsi, ne partez pas sans verrouiller les portes de votre habitation, même pour dix minutes. Cela paraît élémentaire, et pourtant

De même, laisser un portefeuille, une carte bancaire ou des bijoux sur un appui de fenêtre est un appel au vol. Evitez encore l’échelle dans le jardin, la fenêtre qu’on laisse basculée, la clé cachée sous le pot de fleurs de l’entrée, l’emballage de l’ordinateur neuf placé à côté de la poubelle

Laisser pousser un gros buisson qui cache entièrement les portes et les fenêtres de l’habitation est une garantie de tranquillité pour ceux qui pourraient tenter de les forcer.

A proscrire aussi, les signes qui permettent de repérer que vous n’êtes pas là. La boîte aux lettres qui déborde ou les tentures qui restent fermées, c’est classique. Mais si votre voisin peut aussi faire un petit passage de tondeuse sur votre pelouse, l’illusion de présence n’en sera que plus complète.

En ce qui concerne les intrusions, quatre techniques sont principalement utilisées : le tournevis ou le pied-de-biche pour forcer les fenêtres, la chignole pour percer un trou donnant accès au mécanisme d’ouverture, la pince grippe pour arracher les barillets, ou tout simplement le bris de vitre.

A chacune de ces techniques répondent des moyens de prévention. Pratiquement toutes les zones de police possèdent un service de technoprévention dont les conseillers peuvent passer, gratuitement, pour faire un bilan relevant les faiblesses de votre habitation.

De plus, à Braine-l’Alleud, la commune octroie - à différentes conditions - des primes d’encouragement à la sécurisation s’élevant à 25 % du montant total de l’investissement.

Publicité clickBoxBanner