Brabant Une campagne de sensibilisation est en préparation.

Suite au dramatique incendie survenu en janvier dernier qui a ravagé un appartement du Foyer schaerbeekois situé rue Fernand-Séverin, à Schaerbeek, la Société régionale du Logement de la Région bruxellois (SLRB) a enquêté sur la présence de détecteurs incendie conformes au sein du parc locatif des Sociétés immobilières de service public (SISP).

"Immédiatement après l’incendie, j’ai convoqué à mon cabinet la SLRB qui a la tutelle sur les SISP et je lui ai demandé de me faire le point sur toutes les mesures qui ont été et vont être prises pour assurer la sécurité des locataires sociaux", a expliqué Céline Fremault (CDH), ministre du Logement, en réponse à une question de Vincent De Wolf, chef de file MR au parlement bruxellois.

Détecteurs obsolètes

La SLRB a confirmé que tous les logements des SISP sont actuellement équipés de détecteurs incendie, sans exception. Mais la réglementation impose toutefois de changer les détecteurs incendie après 10 ans. Des réponses des SISP, il est apparu qu’à la date du 15 mai, 5 818 logements devaient encore être mis en conformité, soit 14 % du parc locatif. "Ces logements nécessitent un remplacement des détecteurs sur le plan de la réglementation, ce qui ne présuppose pas qu’ils soient obsolètes !", précise toutefois Céline Fremault.

Un plan d’attaque pour résorber ce retard a été mis sur pied par la SLRB. Une mise en demeure ferme a ainsi été adressée à toutes les SISP en leur rappelant leurs responsabilités.

Campagne de sensibilisation

La SLRB a aussi envoyé au secteur un courrier pour améliorer la sécurité incendie lors de l’élaboration des avant-projets de rénovation de logement pour lesquels un permis d’urbanisme n’est pas requis. Enfin, une grande campagne de sensibilisation à destination des locataires sociaux est actuellement en cours de préparation pour les sensibiliser à vérifier la conformité de leurs installations.

A. F